Page 1 sur 2

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 13:42
par Melvin
C'est vrai que cette explication est limpide comme... euh... comme limpide.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 13:53
par Jhaal
Ta conclusion est intéressante, mais je ne suis pas d'accord avec ton postulat de départ (les femmes ont tous les hommes à leur pied et non l'inverse).
Et même si c'était le cas, le fait d'être vu exclusivement comme un objet de désir, un objet sexuel, n'est pas une source de bonheur mais potentiellement une source d'angoisse.

Par contre l'image idéalisée que la société imprime sur le corps de la femme et sur son statut d'objet de désir (image que tu as parfaitement assimilée Danielt) doit induire un sentiment de désespoir important par la pression sociale alors que le corps de la femme devient moins désirable avec l'âge.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 14:17
par Jhaal
c'est que tu n'as pas vu les mêmes choses que celles que j'ai vu.
Si tu te réfères à ce que propose la télévision, la presse et autre outil de manipulation, alors ton analyse peut-être crédible (malgré l'aspect purement machiste de prime abord de ces discours).
La vérité, c'est que les femmes sont soumises exactement aux même pulsions et aux mêmes manques que les femmes. Et qu'une femme qui as des hommes à ses pieds et qui peut choisir à sa guise un partenaire mais qui n'obtient de lui qu'une gratification sexuelle suivi d'une forme de mépris ou en tout cas de l'indifférence, elle n'en tirera que frustration.
parce-que oui, l'idée que les femmes seules ont le pouvoir sur le sexualité est fausse, elle est induite par la société. Soit on voit l'homme comme machiste et détenant un pouvoir violent sur les femmes, soit on imagine que les femmes contrôlent les hommes par leur sexualité.
Jamais on n'imagine que les deux genres sont soumises exactement aux même contraintes et aux même pulsions. C'est étrange d'ailleurs, je suppose que ce soit être effrayant de constater qu'il n'y a pas de supériorité en matière de sexualité.

Après, que certains hommes et certaines femmes; par leur timidité, leur particularités, leurs comportements ou leur physique se voient privés de l'accès à la sexualité et donc soit contraints de vivre dans la frustration, c'est une réalité également.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 14:37
par Anatheia
Tu dis vraiment beaucoup de conneries sur les relations hommes/femmes en étant persuadé de détenir la vérité.
C'est assez irritant à lire.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 14:50
par Melvin
J'ai entendu des femmes dire qu'elles aiment être aimées et désirées. Bien sur il y a surement une marge entre ce qu'elles disent et ce qui est.
Mais je pense qu'elles sont simplement dépendantes de sexe et que passé 48 ans elles n'obtiennent plus la dose nécessaire à leur bien-être.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 15:34
par Melvin
C'est peut-être tout ce qu'elles ont trouvé pour que leur ego soit câliné :|
Quelle horrible créature.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 16:15
par Jhaal
danielt a écrit :
Bref, les femmes cherchent à se servir de la sexualité pour obtenir autre chose que le sexe. Le sexe ne les intéresse pas vraiment parce qu'elles en ont assez en général. Le sexe n'est pas une préoccupation importante des femmes car ce n'est pas une ressource rare pour elles. Si la femme est frustrée ce n'est pas juste à cause du sexe mais pour d'autres raisons. La femme utilise son pouvoir sexuel pour imposer des choses à l'homme, des choses qui ne l'intéressent pas. Et dès qu'elle n'a plus son pouvoir sexuel elle n'obtient plus grand chose des hommes. D'où sa frustration.

Comme toujours, c'est valable en général, il y a des variations individuelles.


c'est drôle parce-que j'ai eu une discussion sur ce thème très récemment au sujet du compagnon d'une amie. Sa soeur m'expliquait que cet homme avait beaucoup de désirs pour les autres femmes et qu'il voulait pouvoir vivre ce désir pleinement (en allant voir ailleurs) et il pense très sincèrement que les femmes contrairement aux hommes sont moins soumises à ces pulsions. Il pensait également sincèrement que tous les hommes devaient ressentir ce qu'il ressentait.
Nous en sommes arrivé avec cette amie à constater qu'il était dans une forme très enfantine de sa représentation de la sexualité homme/femme. Toutes les femmes avec qui j'ai eu des rapports sexuels (au nombre de 6) étaient extrêmement soumises à leur désirs. E quête de la chair exactement au même titre que les hommes. Se sentant soumises par ces désirs et ayant l'impression que les hommes se servaient de leurs désirs.

Je peux admettre éventuellement être tombé exclusivement sur des cas particulier, mais de l'avis d'autres femmes avec qui je n'ai pas couché (dont cette amie) c'est le cas de la majorité des femmes. Aussi je trouve ta vision des choses assez parcellaire même si je comprend pourquoi elle l'est.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 17:37
par Jhaal
danielt a écrit :Quand un homme galère pour avoir le sexe il est tout content d'en obtenir et il ne pense pas à obtenir plus. Quand une femme a autant du sexe qu'elle veut elle demande plus que le sexe. Si l'accès à la sexualité était aussi pénible pour les femmes que pour les hommes elles n'auraient probablement pas demandé l'amour etc. Ce qui est le cas des femmes âgées ...


mais là où c'est biaisé Danielt, c'est que tu imagines que tous les hommes galèjent pour obtenir un rapport sexuel et que ça n'arrive pas au femme quasiment dans les mêmes proportions. Hors c'est faux.
Ce qui te fais dire ça, c'est le fait que toi tu galère. Et qu'il y a de nombreuses personnes ici qui sont dans le même cas.
Pourtant des femmes aussi.

Re: le bonheur des hommes et des femmes

Message Publié : Mer Fév 05, 2014 19:05
par Melvin
danielt a écrit :J'ai du mal à comprendre comment une femme peut espérer d'être aimée et désirée par un homme si elle le rejette de son côté. Pourquoi un homme l'accepterait-il ?


Parce qu'elles ne cherchent qu'à se sentir importantes, pour le bien de leur orgueil et surtout l'estime qu'elles ont d'elle-mêmes.
Un homme l'accepterait seulement s'il croirait pouvoir obtenir du sexe en échange. Ce qui n'arrivera pas dans ce cas de figure.
Je n'ai pas dit que les hommes et les femmes étaient futés et logiques de procéder ainsi. Mais ça arrive assez souvent.

Peut-être que les femmes veulent se persuader qu'elles ont le choix pour leur futur partenaire.