Page 2 sur 2

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mar Juin 17, 2014 12:45
par ApoFlo2034
Vadelma a écrit : j'ai pas envie qu'on m'envoie chier ou qu'on se moque de moi, qu'on minimise tout ce que je dis (comme mes parents l'ont toujours fait, par exemple).


Tiens, un point que beaucoup d'Aspies ou même de personnes en cours de diagnostique ou en attente de diagnostique ont ...

Et le plus pathétique et hypocrite, c'est quand au final, ceux qui te disaient que t'étais malade de penser ça ou qui se moquent de toi, admettent que après diagnostique, tu sois vraiment aspie et là, c'est changement d'attitude générale, soit ils te fuis, soit ils disent qu'ils t'ont toujours compris ... :x

Personnellement, je vais bientôt passer le diagnostique et plus le jour J arrive, plus je remarque ce changement d'attitude qui m'énerve au plus haut point. C'est plus agréable d'entendre ceux qui savent que je vais passer ce test me dire qu'ils me comprennent plutôt que de les entendre se moquer de moi mais l'hypocrisie est tellement exacerbée du coup que ça a vraiment le don de m'énerver, à finalement me demander si se sont vraiment des amis, de la famille ...

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Lun Juin 23, 2014 11:24
par Shirley81
Pour ma part j'ai été "pré-diagnostiquée", je dirais... Ma psy est sûre de mon Asperger à 99% (et pense que j'ai probablement un trouble autistique plus profond, parce que mon besoin de solitude/calme/silence lui parait extrême)... elle voulait que je passe par le CRA pour confirmer le diagnostic et...pouvoir prétendre au statut d'adulte handicapé. Je n'étais pas d'accord, j'ai essayé de faire valoir mon point de vue (je ne me considère pas comme handicapée, je bosse, je suis fonctionnaire donc j'ai la certitude de ne jamais connaître le chômage sauf faute très grave, je suis propriétaire, je gère mes compte sans soucis...), elle a insisté, j'ai décidé d'arrêter là. Elle m'a prédit que "tôt ou tard" je serai rattrapée par mes difficultés et que je ne pourrais pas éternellement porter le masque qui est le mien dans le cadre professionnel. Peut-être, peut-être pas, franchement, je n'en sais rien, mais je sais en revanche que je ne veux pas porter mon Asperger comme un handicap. Perso je considère que sous bien des aspects c'est une force. Je suis capable de me suffire à moi-même, de supporter la solitude totale sans en souffrir, de me débrouiller seule pour tout, de ne jamais compter sur personne d'autre que moi... J'ai un côté caméléon qui est très pratique, j'agis selon ce que les autres attendent de moi, ça aide beaucoup dans le cadre pro. Après, niveau vie privée, effectivement ça me pose des difficultés, mais je n'en souffre pas.

bref, ce côté "phénomène de mode" m'exaspère, et ça m'énerve qu'on assimile forcément Asperger et "surdoués" (j'allais dire "super-doués" parce qu'il y a clairement un côté super héros...). Tous les Aspies ne sont pas des génies en puissance... :mrgreen:

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Lun Juin 23, 2014 13:36
par caro2944
Il y a des personnes pour dire qu'il y a plus de crimes ou de guerres de nos jours.

Alors qu'en fait, on en parle plus, grâce aux médias, pour l'asperger, c'est la même chose.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Lun Juin 23, 2014 18:43
par realTMX
ApoFlo2034 a écrit :
Vadelma a écrit : j'ai pas envie qu'on m'envoie chier ou qu'on se moque de moi, qu'on minimise tout ce que je dis (comme mes parents l'ont toujours fait, par exemple).


Tiens, un point que beaucoup d'Aspies ou même de personnes en cours de diagnostique ou en attente de diagnostique ont ...

Et le plus pathétique et hypocrite, c'est quand au final, ceux qui te disaient que t'étais malade de penser ça ou qui se moquent de toi, admettent que après diagnostique, tu sois vraiment aspie et là, c'est changement d'attitude générale, soit ils te fuis, soit ils disent qu'ils t'ont toujours compris ... :x

Personnellement, je vais bientôt passer le diagnostique et plus le jour J arrive, plus je remarque ce changement d'attitude qui m'énerve au plus haut point. C'est plus agréable d'entendre ceux qui savent que je vais passer ce test me dire qu'ils me comprennent plutôt que de les entendre se moquer de moi mais l'hypocrisie est tellement exacerbée du coup que ça a vraiment le don de m'énerver, à finalement me demander si se sont vraiment des amis, de la famille ...


Je ressens les choses de la même manière. Plus généralement, cette manière qu'ont les neurotypiques de se croire supérieurs parce qu'ils ne sont pas Aspie. En réalité, ils sont aussi handicapés mais se considèrent normaux parce qu'ils sont la majorité.

L'effet de mode m'exaspère à tous les niveaux et pas seulement pour le fait d'être ou non Aspie. La mode a été inventée pour forcer les gens à consommer au risque d'être placé en marge de la société si tu ne lui cèdes pas. Lamentable et déraisonnable.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mar Juin 24, 2014 9:05
par Julius
cette manière qu'ont les neurotypiques de se croire supérieurs parce qu'ils ne sont pas Aspie.


Cependant, ils se laissent emporter par toutes sortes d'émotions en 2 secondes...
Ils sont susceptibles ; entrent dans des rages indescriptibles en croyant avoir compris des trucs qu'on a pas dit...
Et si on reste calme lorsqu'ils sont en colère, cela les déchaine encore plus.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mar Juin 24, 2014 10:28
par realTMX
Julius a écrit :
cette manière qu'ont les neurotypiques de se croire supérieurs parce qu'ils ne sont pas Aspie.


Cependant, ils se laissent emporter par toutes sortes d'émotions en 2 secondes...
Ils sont susceptibles ; entrent dans des rages indescriptibles en croyant avoir compris des trucs qu'on a pas dit...
Et si on reste calme lorsqu'ils sont en colère, cela les déchaine encore plus.


Oui je l'ai remarqué aussi. Un jour, il y un ou deux ans, un chefaillon, que je considère inutile dans la société, m'a passé un savon absolument injustifié. Pendant qu'il s'énervait, je regardais ailleurs en ne disant mot. Ça a augmenté sa colère mais je ne suis pas sorti de mes gonds pour autant. Et dire que les Aspies ne savent pas gérer leurs émotions. Pas si sûr en certaines circonstances.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mar Juin 24, 2014 14:34
par Sophie87
Et dire que les Aspies ne savent pas gérer leurs émotions.

Ça c'est du point de vue NT. Ce qui veut dire : les Aspies ne gèrent pas leurs émotions comme nous.

Je crois.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mar Juil 08, 2014 20:20
par Frederis
Bonsoir,

Par rapport au sujet initial, personnellement quand j'ai compris que j'étais Asperger, et que j'ai conscientisé que je l'étais depuis ma naissance, la nouvelle ne m'a pas réjoui. Mais alors pas du tout ! :cry: Je me suis senti de nouveau au fond du gouffre. Mon auto-diangostic posait plus de questions en moi qu'il n'apportait de réponses ou de solutions. C'était juste quelques heures avant que je vienne sur ce forum.

Parce qu'avant, diagnostiqué psychotique, les perspectives professionnelles pouvaient être un problème surmontable. Maintenant je me pose la question qui m'angoisse : serais-je capable un jour de retravailler. Avoir le diagnostic d'asperger dans une société évoluée, adulte, moderne, tolérante c'est bien. Mais là on est en France ! On parle d'un des pays d'Europe les plus arriérés mentalement qui soient !!! Tout ce que j'ai vu de la société française depuis que je suis né m'inquiète énormément pour l'avenir, et je sais pourquoi ! mais je ne le dirais pas ici car ce n'est pas le sujet. Je veux juste dire que malgré que jai retrouvé une très appréciable estime de moi depuis un an et demi, j'ai assez peur des autres, les autres : vous savez les gens dits "normaux" ? aux milieu desquels je ne me sens nullement en sécurité.

Ouais le diagnostic c'est bien (et c'est mieux que rien !) mais pas facile d'y faire face. Ca apporte des réponses mais ça pose aussi pas mal de questions sérieuses...

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mer Juil 09, 2014 16:22
par realTMX
Frederis, je ressens exactement la même chose.

Je pensais que savoir allait me permettre d'avancer. Mais en ce moment, c'est plus l'inverse qui se passe. Je ne sais pas si tout le monde Aspie a vécu la même chose et si c'est temporaire, mais en attendant ça fait mal, très mal.

Effectivement Aspie on l'est dès la naissance et on le sera jusqu'à la mort et peut être au-delà.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mer Juil 09, 2014 16:51
par Frederis
Oui le problème n'est pas tant : Qui je suis ?

Mais : Comment je vais m'insérer socialement au milieu de tous ces gens que je ne comprends pas et qui me font peur (moi oui) ? Serai-je un jour persécuté/mis à mort parce que différent ? Mon environnement immédiat reconnaîtra-t-il ma valeur ?

Personnellement, je vis avec moi depuis le début, je sais que je suis quelqu'un de bien, que j'ai de la valeur. Actuellement, ça me suffit parce que ma propre survie matérielle n'est pas en danger. Mais peut-être qu'un jour je devrai plaider l'utilité de mon existence face à des gens tenant ma vie dans leurs mains.

Je pense que dans une société d'extrême-droite, mon espérance de vie serait des plus réduites.

Re: L'effet de mode "Je suis aspie ? Yes !"

Message Publié : Mer Juil 09, 2014 18:13
par realTMX
Sternie pense la même chose que toi concernant la montée de l'extrême droite.

J'avoue avoir très peur de moi depuis ma découverte. J'ai l'impression de tomber et de ne pas pouvoir me raccrocher à quelque chose. Je repense à ma vie passée : ce que j'ai vécu, mes souffrances, mes moments de bonheur si rares, mes incompréhensions, mon rejet de la société et le fait de m'être toujours senti exclu, ma solitude permanente même lorsque des personnes parlent autour de moi et qu'elles parlent sans me parler. :(

Dieu que c'est dur d'être Asperger dans une société incapable de nous comprendre et qui ne fait pas le moindre effort pour arranger ça.