Aborder efficacement un psychologue.

Espace libre de discussion.

Aborder efficacement un psychologue.

Message par Melvin » Lun Sep 16, 2013 16:02

Re-bonjour,

Voilà je serais bientôt en RDV avec une psychologue clinicienne. Je me soupçonne d'être "atteint" du SA mais ne peut évidemment rien affirmer.

Alors j'aimerais savoir si, au début de mon entretien, je devrais expliquer directement que je souhaiterais être sujet à un diagnostique SA, ou simplement dévoiler mes difficultés et laisser la psychologue voir d'elle même de quoi il s'agit, au risque de perdre du temps (et de l'argent) ?

Par ailleurs, une psychologue clinicienne est-elle la bonne personne pour ce type de cas ?

Je vous remercie sincèrement pour votre aide.
Avatar de l’utilisateur
Melvin
Passionné
 
Message(s) : 429
Inscription : Dim Sep 15, 2013 16:41

Re: Aborder efficacement un psychologue.

Message par Melvin » Lun Sep 16, 2013 18:47

Et bien mes difficultés actuellement concernent le dialogue avec les autres et l'intégration sociale qui me paraît impossible. Le courant ne passe pas et cela me coupe complètement l'envie d'avoir des discussions. Je n'ai qu'un seul ami, je le connais depuis 15 ans et je ne peux pas vraiment en avoir d'autre, je refuse toujours les invitations autant que je n'invite jamais personne. Mais cela n'est pas un problème majeur, ça ne m'empêche pas de vivre. Seulement au travail je suis obligé de surmonté la pression en lieu public. Je deviens nerveux et un collègue m'a fait une remarque sur le fait que je me balançais. Je n'avais moi-même jamais remarqué ça. Bonjour aux moqueries des autres collègues par la suite... Dans mes emplois le plus court que j'ai tenu c'est une demi-journée, et cette dernière saison j'ai arrêté au bout d'un mois. J'avais les larmes au yeux tellement je ne pouvais plus supporter les gens. Je m'étais remis à boire au travail pour essayer de me détendre, mais ça ne fonctionnait toujours pas. Je suis agent de sécurité, et en lieu public le relationnel est important, toutefois sans raison je ne tiens plus et je pars en plein milieu de la nuit ou de la journée et je ne reviens pas. Chose que j'ai fais nombre de fois, et du coup impossible pour moi de garder un emploi, que ce soit dans la sécurité ou pas. Je suis dépendant de la musique, donc je travail avec le mp3. Ce n'est pas toujours l'idéal mais ça me permets de me ressourcer.
Quant à mon enfance, j'étais très solitaire (pas par choix), et je parlais que très peu voir pas du tout. Au cours de l'adolescence, ça n'allait pas du tout en amour et pas du tout au lycée, je me sentais très mal et j'en suis arrivée à des idées suicidaires accompagnées de mutilations. Aujourd'hui pour me lancer dans la vie active, c'est une épreuve. J'ai toujours été dans la lune, perdu dans mes pensées qui parfois me donne quelques vertiges, et ceci cause un décalage avec le monde extérieur qui serait assez difficile a expliquer. C'est un ressenti qui me bloque et qui me bride dans la vie.

Merci pour tes conseils, sous ta confirmation je me dirigerais donc plutôt vers un centre de diagnostique d'autisme. Mais s'il ne s'agit pas de SA, que dois-je faire ?
Avatar de l’utilisateur
Melvin
Passionné
 
Message(s) : 429
Inscription : Dim Sep 15, 2013 16:41

Re: Aborder efficacement un psychologue.

Message par Melvin » Mar Sep 17, 2013 23:02

J'aurais apprécié avoir différents avis pour me dire si je dois plutôt m'orienter vers un psychologue ou un CRA. :(
(Merci a toi anonymous pour ta réponse)
Avatar de l’utilisateur
Melvin
Passionné
 
Message(s) : 429
Inscription : Dim Sep 15, 2013 16:41

Re: Aborder efficacement un psychologue.

Message par Melvin » Mer Sep 18, 2013 14:14

Tes questions sont drôlement ciblées! J'ai l'impression de perdre toute personnalité :|

anonymous a écrit :Est-ce que tu as (ou as eu) des hypersensibilités sensorielles ?

Je suis assez sensible à la lumière et mets aussi souvent que possible mes lunettes de soleil. Mais il me semble que c'est normal pour les personnes aux yeux bleus.

anonymous a écrit :Du genre n'aimer qu'un certain type d'aliments à cause de leur texture, de manger les aliments séparément ?

En effet je mange toujours les aliments séparément. Par exemple ce midi, d'abord les tomates, ensuite les patates, qui pourtant étaient mélangées dans mon assiette. Je ne savais pas que ceci était spécifique. Par contre je n'ai pas de préférence pour les textures.

anonymous a écrit :Des problèmes d'audition en environnement bruyant (par ex. en classe à l'école quand il y a beaucoup de bruit, ou dans les transports en commun) ?

Je supporte très mal les lieux bruyants et les bruits claquants ou qui durent. Et si quelqu'un cri... je m'énerve :D Toutefois ça ne me pose pas de problème d'audition, j'ai appris a distinguer les sons grâce à la musique.

anonymous a écrit :Des problèmes avec le toucher (est-ce que ça te dérange qu'on t'effleure, qu'on te fasse un câlin) ?

Cela est mon problème le plus certain qui m'a causé bien des ennuis lors de mes rares expériences en couple. Et maintenant comme avant j'évite toujours les bises et serrages de mains autant qu'il m'est possible.

anonymous a écrit :Est-ce que tu as une pensée imagée ? Est-ce que quand on dit une expression comme "couper la poire en 2", tu visualises une poire se faisant couper en deux ?

Oh oui! Je procède comme ça pour déchiffrer les expressions ridicules. Et au final je ne les comprends toujours pas. Quand j'ai découvert "la nuit des temps", ce fut un brouillard dans mon esprit^^.
Avatar de l’utilisateur
Melvin
Passionné
 
Message(s) : 429
Inscription : Dim Sep 15, 2013 16:41

Re: Aborder efficacement un psychologue.

Message par Melvin » Mer Sep 18, 2013 16:59

anonymous a écrit :Si tu veux je peux déplacer le sujet dans le forum "autour d'un café" qui est réservé aux inscrits.

Ah je suis désolé, je ne voulais faire de l'excès de pudeur. C'est très gentil mais je vais m'y faire. :wink:

anonymous a écrit :T'as consulté beaucoup le forum avant de poster ?

Je l'ai survolé en arrivant puis j'ai lu quelques témoignages pour avoir une vue plus concrète du SA. J'ai découvert que malgré leurs similitudes "autistiques", les membres ont leur individualité bien à eux. De belles âmes.

Melvin a écrit :Je n'avais pas vu tes dessins, très sympas ;)

Merci beaucoup!! =)

anonymous a écrit :Ce qui est plus spécifique au SA, ce sont les intérêts spécifiques : est-ce que tu passes ou as passé des heures dans un sujet ou un domaine particulier, à apprendre à fond, et à connaitre dans le moindre détail ? Du genre les trains, les voitures, les avions, les dinosaures ou je ne sais quoi ?

À une époque c'était les voitures, il parait que j'étais impressionnant sur le sujet, mais personnellement j'en doute, car je pense que le moindre vendeur auto ou garagiste doit avoir aussi des connaissances très importantes. Aujourd'hui j'ai lâché ce domaine. Depuis quelques années mon intérêt c'est la musique mais je ne sais pas à partir de quand il s'agit d'un intérêt spécifique. Certes c'est ma plus grande passion, cependant je ne suis pas sûr d'avoir des connaissances disproportionnées.
Avatar de l’utilisateur
Melvin
Passionné
 
Message(s) : 429
Inscription : Dim Sep 15, 2013 16:41

Re: Aborder efficacement un psychologue.

Message par Melvin » Jeu Sep 19, 2013 14:53

Dans ce cas, même si ce sera long, je vais me diriger vers un CRA, car peut-être au final je gagnerais du temps en procédant ainsi.
Un grand merci à toi pour ton aide et ton attention!
Avatar de l’utilisateur
Melvin
Passionné
 
Message(s) : 429
Inscription : Dim Sep 15, 2013 16:41


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron