Comment voir le monde de la même façons que les "normau

Espace libre de discussion.

Message par bb » Sam Avr 29, 2006 18:53

OH MIRAAACLE CETTE QUESTION MERCI MERCI MERCI VOUS ME MONTREZ QUE JE PEUX ESPéRER RENCONTRER DESGENS QUI PENSENT COMME VOUS JE CRIE OUI JE CRIE CRIE HI HI HI!!!
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Nita » Sam Avr 29, 2006 23:43

Bonsoir,

Bb, j' ai eu la même réaction que toi, mais dans ma tête, lorsque j' ai lu ce post de Gilbertus en début d' aprés-midi :)

Gilbertus, je voulais vous répondre à ce moment-là, mais je suis passée à autre chose puis j' ai oublié.

Moi aussi je veux vous dire merci pour ce que vous avez écrit là, et tout particuliérement pour cette phrase:
Pourquoi seulement les AS devraient ils faire tout le chemin ? Il n'y a aucune raison.


:)
Nita
Nita
Passionné
 
Message(s) : 213
Inscription : Mer Sep 28, 2005 12:55
Localisation : France, Loire-Atlantique

compatibilité d'expression

Message par espace » Dim Avr 30, 2006 0:22

bonjour

une communication qui soit à mi-chemin entre aspies et neurotypiques? C'est une hypothèse intéressante. Je pense qu'il s'agirait d'un mode de communication qui soit expérimental. c'est-à-dire qu'il aurait une double fonctio: d'une part la communication et d'autre part l'apprentissage.

Je pense aussi que les difficultés dans le fonctionnement d'un système, ici, le langage, sont des occasions de s'arrêter sur des choses qui nous apparaissent évidentes qui se présentent couramment dans notre vie. Ici c'est une occasion d'analyser la communication, de s'arrêter le plus sereinement qu'il soit possible sur des blocages. Les non-fonctionnements, les accidents et incidents peuvent en général être apréhendés comme des indices. Dans cette approche des documents sur la question peuvent être utiles, dans le sens où ils aident à faire des recoupements et nous mettent en discussion avec d'autres personnes, neurotypiques aussi bien qu'autistes.

Ca peut prendre du temps. Il faut pas s'en effrayer.

Et de plus la majorité des gens ont absolument pas à gérer ce genre de situation et sont même loin d'imaginer que le syndrome d'Asperger puisse exister. Et même l'autisme le plus manifeste ils le voient comme un refus de communiquer, une intention négative en somme.

Personnellement ma pratique artistique me permet de faire quelque chose de ma tendance à communiquer avec les gens par objet interposé. Quand je regarde ou que je fais un objet il s'agit pour moi de parole, ou du moins de ce qui en tient place. Mais tous les aspies ne développent pas les mêmes stratégies.

A bientôt
espace
Enthousiaste
 
Message(s) : 36
Inscription : Lun Juil 11, 2005 14:30
Localisation : Nantes

Message par istEric » Jeu Juin 08, 2006 0:51

Comment voir le monde de la même façons que les "normaux" ? :

L'économie rend infertile, des terres aux neurones, de la créativité à la récréativité.
Je ne comprend pas comment on ne peut pas comprendre ces faits. Ces faits formant le Cercle de la Mort.
Ce système pour l'économie est basé et se base avec le sang.
Ce sang protégeant les copyrights, ces copyrights qui freinent toutes créativités.
Comme le temps, c'est de l'argent, je n'ai pas le temps de prendre mon temps de Vivre.
Sans récréativité, comment avoir de la créativité, donner du Sens à ma Vie, alors que je ne fais que Survivre Et s'en m'apercevoir Mourir ?
Et par delà ces "avancées" économiques, Mère-Terre en souffre.
Avec cette économie du sang, comment puis je me dire Être Humain ?
Cette économie est plaie pour les terres comme pour les neurones.
Pour ci, faut que j'ai ça, il faut que je paies avant d'avoir une paie.

Gens "normaux" tourner autour de Dieu $...
Nous, tourner autour des rêves.
Hecheto welo ! ( il en est ainsi ! ).
istEric
 

Re: Comment voir le monde de la même façons que les "no

Message par cyrille999 » Sam Juin 10, 2006 12:37

xavier_asperger a écrit ::arrow: Je ne pense pas que l'ont puisse fonctionner adéquatement dans un monde qui nous parrait tout autre, d'ou l'importance que j'attache à cette question que je me pose encore assez bien souvent, "Comment voient-ils le monde ?", J'ai déja du mal à expliquer ma propre vision des choses, alors comment décrire celle des autres, même si,je le pense, nous vivons de facon bcp plus complexe et beaucoup plus épuisante que les gens "normaux"*.

*(:arrow: Je déffend l'idée que personne n est vraiment normale, puisque la normalitée est basée sur la moyenne d'une population, qui reprend aussi bien les gens con, les gens intelligent les gens poli, les gens grossiers, les gens ponctuel, les gens en retard etc ... Et quand on parle de normalitée, on parle de tout ! C'est pour cela que je 'aime pas utilisé ce therme...)

Cette question est sans réponse je crois ...
Mais ca vaut la peine d y réfléchir ...


Ne t'occupes pas "d'être normal"; Ca ne veut rien dire... Occupes toi, juste D'ETRE...

Les différents, ceux qui le savent et le ressentent à l'intérieur, doivent le vivre...

Le normal va mourir...Seul(e)s les vrai(e)s vont rester....

SOIS VRAI.

Cyrille
J'ai fait un rêve...
Avatar de l’utilisateur
cyrille999
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Mer Fév 22, 2006 12:31
Localisation : Paris

Message par lokizzzzzzz » Lun Juin 19, 2006 16:41

Bon,j'ai ni le temps ni l'envie de lire tous les messages de ce forum. Perso,je pense que les pire,parmi les NT,ce sont les "Normo-Typiques"! Y a rien de pire que les gens qui veulent à tous prix se conformer aux normes (sociales ou autres)!
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par lokizzzzzzz » Mar Juin 20, 2006 15:30

A 88 et Sophie Daniel: Je croyais que c'était plutot un "gotlibisme"?

A 88: cerveau d'Aspie= cerveau masculin extreme?
Comprends pas. Moi,perso,il me semble que l'empathie,j'en ai.(C'est peut-etre une question de définition:empathie au sens psy du terme(empathie intuitive)=/ empathie,au sens global du terme,qui comprend la compassion.
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par lokizzzzzzz » Mar Juin 20, 2006 15:41

Attention!
compassion=/ pitié et =/ condescendance!
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par lokizzzzzzz » Mar Juin 20, 2006 21:46

AU fait,Sylvain,meme entre AS il peux y avoir de malentendus. Alors,arrete de bouder,et écris-moi sur MSN!
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par ours blanc » Mar Juin 19, 2007 16:57

Bonjour, ici ours blanc, du haut de ma banquise j'entrevois des solutions possibles pour les autres ours comme moi.

En ce qui concerne la conversation avec les non aspie, il me semble qu'a la différence de nous qui conversons sur des sujets pointus et de manière rigoureuse, logique, celle-ci, chez eux, embrase des domaines variés et peu approfondis, ou alors, ponctuellement.

:arrow: Il me semble, que la conversation apparemment désuète et futile des non aspie, n'est en fait que la partie émergé de l'ice berg. L'essentielle des informations échangée ne se trouverait pas dans la structure du discours et la pertinence d'information ayant trait à un domaine particulier, pointu. Mais tout au contraire, dans la recherche de centre d'intérêts communs, d'opportunité de relations, de perspectives de sorties, et surtout pour compléter des connaissances imparfaites sur la vie quotidienne.

:P La solution qui me vient présentement à l'esprit, serait de trouver en quoi, les domaine abordés par les non aspies, qui semblent inintéressant au premier abord pour nous, pourrait être en fait : PASSIONNANT !

:idea: par exemple, si la conversation porte à un moment donnée sur les voiture, il ne faut pas, à mon avis voir une futilité, une gaminerie de grand garçon, mais au contraire, un sujet qui relève d'une certaine importance. Tôt ou tard, on peut être amené à changer de voiture et ce n'est pas au dernier moment que l'on sera le plus apte à faire le meilleur choix. Mais, en discutant, on apprend à mieux connaître le sujet.
quelles sont les différentes marques ?, les différentes caractéristiques de la voiture qui semblent les plus déterminantes ?, comment financer cet achat ?, choisir une voiture pour la ville ? pour la route ?

:idea: et puis, ne serait-ce que se la représenter mentalement, la voir sous ses différents aspects, faire varier des paramêtres comme la couleur, le bruit du moteur, le nombre de portes. comparer avec différents modèles. Tout cela peuvent être des exercices, des activités intellectuelles intéressantes à faire pour investir un sujet.

Le tout, serait de pouvoir faire cela avec n'importe quel autre sujet de conversation, des choses de la vie de tous les jours, trés concrètes, comme par exemple, les chaussures, la vaisselle, les gants en plastic pour faire la vaisselle, les différents types de container à détritus, les marques, les formes, classer, étudier les structures, les fonctions

Il faut se dire que si un non aspie trouve un intérêt à un sujet qui nous semble ennuyeux, c'est qu'il est intéressant, sinon, on ne s'y interresserait pas. Il faut aussi lui faire savoir qu'on le trouve, nous aussi intéressant, ou alors qu'il nous aide à le trouver intéressant, qu'il à raison de le trouver ainsi.
Le tout, maintenant, c'est de savoir faire fonctionner ses petites cellules grises pour l'étudier et le rendre passionnant

étudier, c'est par exemple : classer, ordonner, trier, comparer, rassembler. Se préparer des collection d'idée sur des sujets courrants
ours blanc
 

Message par Veronique1 » Sam Oct 20, 2007 23:08

Bonsoir Ours blanc,

Que deviens tu ? Le tram à Nice toujours la panique ? Amicalement Véronique
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Nis » Mar Nov 06, 2007 19:38

Bonjour, il y a quelques jours j'ai lu cette rubrique et je me suis empréssée de m'inscrire pour pouvoir poster un message. Je suis une "non aspie" comme vous dite et j'ai été un peu troublé car aucun "non aspie" n'a participé à votre débat (sauf erreur de ma part). Alors je suis là et si je peut répondre à vos questions sur comment je vois les choses et comment les "non aspies" voient les choses j'essayerais de vous aider même si il n'y a pas de règles.
Sur les contacts sociaux tout d'abors je tiens à vous dire qu'il n'existe aucune personne en ce monde qui puisse déchiffrer tout les codes sociaux, éviter les incompréhenssions de l'entourage et les conflits. Personne ne peut s'entendre avec tout le monde et etre "la personne parfaite" aux yeux de tous. Dans la vie tout le monde à déja était et sera incompris, se sentira un jour mal à l'aise,seul, pas à sa place. Mais il existe toujours des moments dans notre vie ou on ressent tout le contraire et c'est ca l'essentiel.
Nis
 

Message par proudaspie » Mer Nov 07, 2007 5:16

Mais il existe toujours des moments dans notre vie ou on ressent tout le contraire et c'est ca l'essentiel.


malheureusement pas pour nous :(
proudaspie
 

Message par Nis » Mer Nov 07, 2007 10:15

bonjour proudaspie,
en es tu sur? tu n'a jamais parlé a quelqun qui te comprenait, quelqun qui était à tes cotés quand ca n'allait va pas?
Nis
 

Message par Azur » Mer Nov 07, 2007 16:26

Bonjour Nis,

En fait, je suis un peu réservé face à tes assertions. Certes, tu as parfaitement raison que personne (Aspie ou pas) ne comprend parfaitement les codes sociaux, que tout le monde fait des erreurs sociales, etc. Mais il y a une différence quantitative très nette entre un non-Aspie et un Aspie : entre comprendre correctement 90% des codes sociaux et en comprendre 0% ou 2%, il y a tout un monde... Une différence qui à elle seule explique une grande partie de l'exclusion, des violences, du rejet social dont sont victimes les Aspies dans notre société.

Le problème, c'est qu'il est parfois difficile pour un non-Aspie de se rendre compte à quel point il est difficile pour un Aspie de se mouvoir dans le monde, au quotidien :-(
Pour le dire avec humour : les non-Aspies auraient besoin d'une Théorie de l'esprit pour comprendre les Aspies ;-)

Bonne journée.
Azur
Azur
 

Message par Nis » Mer Nov 07, 2007 21:04

Oui Azur je comprend ton point de vue et j'ai bien vu que c'était une douleur terrible. J'essayais seulement d'expliquer qu'il n'existe pas de règle miracle dans les contacts sociaux sinon il n'y aurait jamais de conflit mais il n'y aurait plus non plus de surprise et de joix lorsque l'on rencontre quelqu'un d'exeptionnelle car nous serions tous les mémes.
C"est évident que le problème ne vient pas des "aspies" mais des personnes qui n'ont pas de tolérance et rejètent les différences de comportement de culture de couleurs de peau etc...alors que ca les enrichiraient tellement!
Aujourd'hui il y a de plus en plus de personne seule car malheureusement les gens deviennent de plus en plus individualistes, les nouvelles rencontres se font rares, les familles sont éclatées et les personnes changent plus souvent de quartier de ville et meme de pays etc. Evidemment je n'essaye pas de positiver en disant que chez les autres c'est dur aussi mais d'expliquer que ca n'arrange pas les choses quand on a en plus des difficultés relationnelles.
Je sais parfaitement que même avec une empathie énorme on ne peux pas comprendre a 100% le problème d'un autre sans le vivre soit même cependant le plus important dans ce cas n'est t'il pas de vouloir comprendre?
Beaucoup souhaitent comprendre la facon dont fonctionnent et communiquent les "non aspie" alors pourquoi ne pas leurs demander, sur internet ou même a des personnes de l'entourage. En expliquant ses difficultés et ses penssées ca évite déja beaucoup d'incompréenssions je pense.
Et pourquoi pas des cours sur l'ethnologie, l'antropologie, je ne sais pas qu'en penssez vous?
En tout cas je suis ici car je souhaite comprendre moi aussi le mieux possible ce "syndrome"(je sais pas si ca se dit) et ses conséquences qui font mal alors jveux bien faire votre cobaye et essayer avec vous de chercher une solution.
:wink:
Nis
 

Message par Timide_08 » Mar Jan 29, 2008 3:50

bb a écrit :non tu n'écris pas compliqué Image


Elle est jolie votre photo, moi je ne suis pas photogénique...

Oulala... :oops:
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par billyjul » Mer Jan 30, 2008 1:31

istEric a écrit :Comment voir le monde de la même façons que les "normaux" ? :

L'économie rend infertile, des terres aux neurones, de la créativité à la récréativité.
Je ne comprend pas comment on ne peut pas comprendre ces faits. Ces faits formant le Cercle de la Mort.
Ce système pour l'économie est basé et se base avec le sang.
Ce sang protégeant les copyrights, ces copyrights qui freinent toutes créativités.
Comme le temps, c'est de l'argent, je n'ai pas le temps de prendre mon temps de Vivre.
Sans récréativité, comment avoir de la créativité, donner du Sens à ma Vie, alors que je ne fais que Survivre Et s'en m'apercevoir Mourir ?
Et par delà ces "avancées" économiques, Mère-Terre en souffre.
Avec cette économie du sang, comment puis je me dire Être Humain ?
Cette économie est plaie pour les terres comme pour les neurones.
Pour ci, faut que j'ai ça, il faut que je paies avant d'avoir une paie.

Gens "normaux" tourner autour de Dieu $...
Nous, tourner autour des rêves.
Hecheto welo ! ( il en est ainsi ! ).


oui mais dans ce monde dieu $ est une aide indispensable réaliser nos rêve :wink:
billyjul
Regulier
 
Message(s) : 79
Inscription : Lun Jan 14, 2008 2:18
Localisation : paris

Message par Caille Rotie » Jeu Fév 07, 2008 11:19

Timide_08 a écrit :Elle est jolie votre photo, moi je ne suis pas photogénique...

Oulala... :oops:
Bah, moi aussi, j'ai mis vraiment longtemps à pouvoir trouver la jeune fille dans le miroir jolie. Pour moi, il a fallu passer par le costume (médiéval en l'occurence...), j'avais 25 ans.
Et sur les photos, j'ai toujours l'air "empruntée" tout sauf naturelle, etc... Je déteste qu'on me prenne en photo et je demande toujours au photographe d'essayer de me prendre par surprise... Les photos ne sont pas plus belles (mimiques étranges de la bouche, regard dans le vague, etc...) mais au moins, j'ai l'air naturelle.... et j'essaye d'accepter cet image qui est plus moi que les poses faites exprès.

Ceci dit, pour en avoir assez discuté avec mon entourage, c'est une difficulté qui existe également chez beaucoup de NT. Alors positivons :) !

PS : si j'avais le temps, je poserais une webcam sur mon écran histoire de prendre une photos tous les quart d'heure. J'obtiendrais une image de moi assez fidèle, dans mes tics (sympatiques à dégoutants :roll:), dans mes attitudes. Peut être qu'il y aurait une jolie photo dans le lot, on sais jamais :)
Caille Rotie
Passionné
 
Message(s) : 209
Inscription : Ven Déc 09, 2005 15:32
Localisation : Caen

Message par Timide_08 » Ven Fév 08, 2008 5:47

Merci à toi Caille Rotie.

Moi aussi je préfère les photos par surprise car dès qu'on me photographie et que je le sais d'avance, j'attend la photo l'air imbécile et là, au moment où le flash sort je suis toute rouge et je fais un sourire gêné...


:roll: :oops: Oulala
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

PrécédentSuivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron