Comment voir le monde de la même façons que les "normau

Espace libre de discussion.

Message par sylvain.dillat » Mer Avr 12, 2006 22:15

Et bien, bb, tu parle d'une difficulté à marcher dans un sol mouvant, alors je me dis que tu t'enfonces comme dans la neige ou des sables mouvants, alors je me dis qu'avec des raquettes, on s'enfonce pas, et c'est une plaisanterie qui fait un flop, c'est dommage : ça me fait de la peine de lire ton désarroi, alors je voudrais que tu souries.
sylvain.dillat
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Mar Mars 28, 2006 14:53
Localisation : Montpellier

Message par bb » Mer Avr 12, 2006 23:45

:D bonsoir,

je sourie même dans le désarroi, je suis entrain de regarder pour acquérir des raquettes? 8) je vais mettre des raquettes :lol: sur la neige pour ne pas s'enfoncer on met des raquettes, c'est intéressant,visuel je comprends maintenant, merci sylvain :wink:
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par 01011000 » Jeu Avr 13, 2006 14:02

Comment allez vous yau de poêle? (version distinguée)
= Comment va tu yau de poêle= Comment va (tuyau de poêle) ?
Exemple type d'humour glacé et sophistiqué.
Sinon il y a Achille Talon et Iznogoud pour se pratiquer aux jeu de mots. (Entres autres)

Essayez de trouver celle la. Tirée d'un album d'Iznogoud.
" Un nouveau commercant s'installe à Bagdad, c'est un Mède, il s'appelle Indjapan."
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Coucou 01011000

Message par Sophie Daniel » Jeu Avr 13, 2006 16:04

C'est un Gocsinisme, également très répandu dans Astérix, qui en est un lui même.

Là c'est "made in Japan"

Et pour survivre à la dispariti de Gosciny, certains lisent Spirou, troll de Troy... collectionnent les films de Dreams Works, malheureusement bouffés récemment pas je ne sais plus qui.

A+

Sophie
Sophie Daniel
Regulier
 
Message(s) : 68
Inscription : Sam Déc 10, 2005 1:33
Localisation : quimper

compréhension en temps différé ou temps réel?

Message par espace » Jeu Avr 13, 2006 23:26

bonjour à tous

Comment voir le monde comme les normaux? Intéressante comme question. A cette question je vois 2 lignes de réponse, car je vois une différence entre la compréhension en temps différé et la compréhension en temps réel. Pour le temps différé le fait que nous ayions un esprit assez "mécanique" est un atout. Le fait que nous soyions conscients d'être en décalage par rapport à ce qui apparaît couramment comme des relations normales en est un autre, au sens où dès qu'un peu de temps nous est donné nous arrivons à nous représenter, comme la question-titre de ce sujet de forum le montre, que nous arrivons à nous représenter le fait que les modes courants de communication ne sont pas un absolu ni une évidence. Personnellement l'une des raisons qui fait que certaines personnes m'apprécient c'est que j'arrive à analyser et donc à prendre conscience de certains aspects de leur personnalité que les modes normaux de communication ne prennent pas en compte. Les lectures de quelques livres de psycho et de diverses réflexions ayant trait à l'esprit m'ont elles aussi de leur côté offert des discussions en différé qui m'ont développé la pensée sur le sujet. Le partage d'un certain nombre de vos expériences complète depuis quelques mois ce baggage théorique par des exemples vécus qui m'aident à me représenter ma propre situation.

Mais là où j'ai l'impression de ne pas avoir beaucoup avancé c'est dans la compréhension en temps réel. Car j'ai l'impression que les neurotypiques voient mal la tentative même de compréhension. Car eux-mêmes me semblent être dans une relation instinctive et me semblent percevoir la tentative de compréhension en direct comme un manque de sincérité, voire comme un calcul, une tentative de dissimuler. Cette différence entre défféré et direct est au point que des gens qui acceptent mon l'explication de mon comportement en terme de syndrome d'Asperger rejettent parfois catégoriquemment cette explication lorsque des anormalités de ma part apparaissent dans des relations en temps réel (d'ailleurs certaines de ces personnes qui m'aiment bien pour ma compréhension en défféré sont les mêmes qui me rejettent pour mon apparente apathie dans le temps réel, d'autant plus que d'une vivacité d'esprit en différé les gens attendent souvent la même vivacité d'esprit en temps réel).

Ainsi j'en viens à penser que notre perception façon "normaux" ne sera jamais tout-à-fait une vraie perception, un peu comme une jambe de bois fait office de jambe et s'avère sans doute relativement pratique mais reste un bout de bois. Et même si j'arrivais à courir avec ma jambe de bois, ce qui en soit relèverait de l'exploit, on me trouverait toujours une démarche un peu maladroite, un peu disgrâcieuse, pas assez leste.

merci pour votre attention

à bientôt
espace
Enthousiaste
 
Message(s) : 36
Inscription : Lun Juil 11, 2005 14:30
Localisation : Nantes

Message par sylvain.dillat » Ven Avr 14, 2006 1:14

En tout je crois qu'ils ne perçoivent pas le monde d'une manière aussi froidement analytique qu'espace de Nantes. J'ai proposé qu'il fallait pas se casser la tête et Nita a dit qu'elle est d'accord.

Et puis il faut se méfier des métaphores. Supposons, espace, que tu prennes le départ d'un 400 mètres avec ta jambes de bois, en concurrence avec un aveugle (ou une aveugle)(raquettes aux pieds) et un obèse. Qui se débrouillera le mieux? Qui sera le plus maladroit? Et quelle conclusion en tirer? De toute façon c'est un concurrent de dernière minute qui l'emportera : Patdartagnan dans son dragster.

01011000 ça fait 88, comme Ludwig, pas le sourd qui est mort en 1827, mais le Ludwig de houlàlà, William Kramps, Vengeur Masqué, les 17 plombs pour péter les tubes, tout ça, quoi.
sylvain.dillat
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Mar Mars 28, 2006 14:53
Localisation : Montpellier

Message par 01011000 » Ven Avr 14, 2006 14:28

01011000 c'est en effet 88 mais c'est mon arme préférée de la deuxième guerre mondiale, le canon de 88mm.
Sinon je n'ai jamais compris pourquoi la spontanéité est une valeur importante pour les gens. On ententd dire d'un
politicien ou d'un chanteur qu'il est plus "vrai et près des gens" car il est spontané. Je ne fais pas le lien entre ces
deux choses car c'est plutôt un défaut pour moi la spontanéité. J'aime beaucoup réfléchir avant de parler, la plupart du temps.
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par sylvain.dillat » Ven Avr 14, 2006 23:58

La spontanéité ce serait une qualité quand ça évoque sincérité et bonne humeur, des trucs comme ça?
sylvain.dillat
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Mar Mars 28, 2006 14:53
Localisation : Montpellier

Message par 01011000 » Jeu Avr 20, 2006 16:49

J'ai entendu dire que le cerveau d'un asperger pouvait être qualifié de
"cerveau masculin extrème". Je me demande ce que ca mange en hiver un "cerveau masculin extrème".
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par bb » Jeu Avr 20, 2006 22:20

bonsoir,

88 je ne comprends pas la dernière phrase de ton message peux-tu m 'expliquer s'il te plaît.
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par 01011000 » Ven Avr 21, 2006 13:55

Excusez moi, je crois que c'Est une expression typiquement Québécoise.
Quand on dit "Quesce que ca mange en hiver" c'est qu'on demande plus d'informations sur le sujet donné. Comme si on se renseignait sur les
habitudes de vie d'un animal. Tu n'est pas souvent sur messenger bb
mais il est vrai que moi je suis souvent occupé.
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par bb » Ven Avr 21, 2006 19:50

bonsoir euh je suis tous les jours sur messenger mais si je vois occupé, absent ou autre je ne dérange pas et tu n'aime pas les wizz, je pense que nous nous loupons aussi par ce fait là.

bonne soirée 8) :wink:
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par 01011000 » Ven Avr 21, 2006 21:31

Je ne sais pas ce que c'Est un wizz, si c'est important pour toi alors je peux faire un effort. J'aime beaucoup te parler bb.
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par bb » Sam Avr 22, 2006 12:02

bonjour,
un wizz est cette sonnerie qui te fait trembler les oreilles, je sais que tu ne la supporte pas, ce n'est pas important pour moi, je sais que c'est le moyens que les autres utilisent pour signifier leur présence sur msn.
bonjour pour quant ut te réveilleras, toi par contre tu peux me wizzer, cela ne me dérange pas.

Marie-Flore ,dit bb
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par 01011000 » Lun Avr 24, 2006 16:31

Les capacités verbales et spatiales sont les domaines clés du fonctionnement cérébral à travers lesquels ont été jusqu’ici étudiées les différences entre sexes. Dans cet article, j’avance l’hypothèse que deux dimensions négligées dans la compréhension de ces différences entre les sexes sont l’« empathisation » et la « systémisation ». Le cerveau masculin y est défini, de manière psychométrique, comme celui des individus chez lesquels la systémisation est, de manière significative, meilleure que l’empathisation. Tandis que le cerveau féminin est défini par le profil cognitif opposé. En se basant sur ces définitions, l’autisme peut être considéré comme une forme extrême du profil masculin normal. De plus en plus de données issues des recherches en psychologie confortent la théorie de l’autisme comme forme extrême du cerveau masculin.
Selon Simon Baron-Cohen
Numéro 42, Homme/Femme, mars 2004, pp 17-32
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par 01011000 » Lun Avr 24, 2006 21:16

J'oubliait de le dire la revue s'appelle Terrain.
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par bb » Lun Avr 24, 2006 22:58

bonjour, merci pour les références, je vais le lire dès que j'aurai un peu de temps :D
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Gabriel » Lun Avr 24, 2006 23:52

Ma psy m'a dit après une scintigraphie du cerveau que j'avais moins d'activité que la normale au niveau du corps calleux, qui fait la liaison entre les deux hémisphères. Et j'avais repéré que j'ai du mal à savoir ce que je ressens; on dit côté droit~raison, côté gauche~émotion?
Gabriel
Enthousiaste
 
Message(s) : 40
Inscription : Ven Avr 21, 2006 22:49
Localisation : Montpellier

Message par bb » Mar Avr 25, 2006 11:10

bonjour

très schématiquement parlant tu peux résumé la situation ainsi :D
es-tu intéressé d'en savoir plus? je pense que tu pourras alors lire les écrits de Temple Grandin, qui, autiste décrit sa perception de la morphologie du cerveau selon le sexe, la différence qui en découle selon que l'on utilise telle ou telle partie du cerveau gauche ou droite.

âutiste ou non cette conjugaison de stimulaton du cerveau donne une perception variable du monde? je crois comprendre nous avons certaines partie du cerveau développées de manières sensiblement différentes, ou du moins que le cabalge neuronal dévient la fonctionnalité neurotypique de ces mêmes zones, c'est ce que je pense. et vous qu'en pensez-vous?

merci de me lire
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Gilbertus » Sam Avr 29, 2006 15:30

On peut poser le probleme à l'envers

Comment étant NT pouvoir voir le monde comme les AS (je ne fréquente qu'un cas, mon fils) ?

Comment communiquer avec lui et comment être sûr que je comprenne ce qu'il essaye de me dire et qu'il comprenne ce que j'essaye de lui dire ?

Tous les moyens que l'on connait qui marchent entre NT sont inopérants dès que l'on essaye de communiquer avec un AS.
ll faudrait inventer un moyen de communication qui serait une "passerelle" entre le mode de fonctionnement d'un AS et celui d'un NT qui ne serait ni celui du NT, ni celui de l'AS. Une sorte de code de communication à mi-chemin entre les deux modes de pensée.
Il ne faut pas cloisonner ces deux mondes différents car NT et AS sommes tous des humains et chacun d'entre nous à le droit d'avoir son propre mode de penser.
Pourquoi seulement les AS devraient ils faire tout le chemin ? Il n'y a aucune raison.
NT père de SA
Gilbertus
Nouveau
 
Message(s) : 27
Inscription : Lun Avr 24, 2006 18:36
Localisation : Charente

PrécédentSuivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron