Vos passions...

Espace libre de discussion.

Vos passions...

Message par cyrille999 » Sam Fév 25, 2006 16:23

Bonjour aux Aspies,

J'aimerai connaître vos passions ? Est-ce que vous n'en avez qu'une ? 2 ? Plusieurs ? Ont-elles tendance "à se relier" ?
Est-ce que vous avez des passions "très spéciales" que vous n'expliquez à personne, pas même vos parents ou proches ?

Qu'est-ce qui se passe, dans votre monde intérieur, au point de vue sensation, force, émotions lorsqu'une personne comprend ou partage vos passions ?

Tout ce que vous pouvez me dire sur vos passions.... m'intéresse !

A+
Cyrille
J'ai fait un rêve...
Avatar de l’utilisateur
cyrille999
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Mer Fév 22, 2006 12:31
Localisation : Paris

Message par REEKCACH » Lun Fév 27, 2006 7:58

Bonjour voici un résumé de mes passions
La religion en tant que croyance et adhésion à Jésus, c'est certain. L'iconographie, la prière, le bréviaire, les couvertures de bréviaires (On apelle ça des liseuses en France).
La musique classique, la collection "Solitudes". Parfois j'écoute du rock. Mais il me faut une humeur spéciale pour ça.
Les photos de joueurs de hockey que j'ai pris à Montréal. Je ne peux plus en prendre, car ça prend une permission spéciale.
La couleur brune qui est reliée à saint-François d'Assise
Les parfums pour homme : Polo, Tsar de Van Cleef and Arpels, Cool Water de Davidoff.
Les croix en bois,
Les sacs pour transporter mes choses. Comme j'en ai des sacs !
Les chapelets. Je monte des chapelets sur corde.
Les tatouages. J'en ai plus de 20 !
La lecture (La vie spirituelle, le Magnificat (revue mensuelle française et le bréviaire).
Les chandails de hockey professionnels.
Image Le livre est le meilleur ami de l'Homme
Avatar de l’utilisateur
REEKCACH
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Dim Fév 05, 2006 0:19
Localisation : Canada

Message par Cayuela » Jeu Mai 04, 2006 1:03

Ben moi, ça va être rapide...

J'aime la meteo (100% météoman) :lol:

Je dois dire que ça me bouffe ma vie, je rêve météo, je mange à table avec la meteo, j'argumente toute l'après midi avec mes parents avec ma meteo, je soupe avec la meteo, et je dors meteo en révant de quoi après??? Meteo...

Les advections de tourbillons absolus, advections thermique, vent géostrophique, circulation agéostrophique, vent thermique, Coriolis, anticyclone, dépressions talweg, dorsale, nuages... et j'en passe et des meilleurs, je suis au coeur des mouvement atmosphériques, de la circulation profonde de l'atmosphère, j'essaye de comprendre les mécanismes thermodynamiques de l'atmosphères et la dynamique qui font les plus fortes tempêtes (comme les deux tempêtes Lothar et Martin en Décembre 1999 qui ont ravagé le nord et une moitié sud de la France en abatant des hectares de forêts).

Je fais des relevés climatologique chez moi, graçe à une station météorologique automatique semi professionnelle que j'ai commandé de Californie, elle m'a couté très cher...

Ca fait 16 ans de passions, j'ai 24 ans je m'appèle Olivier Cayuela.

Je fais des études scientifiques par correspondances avec le CNED (Centre National d'Ensegnement à Distance), pour me préparer au fameux concours de météo France à Toulouse à l'école nationale de la météorologie.

Mais comme j'ai 24 ans, je suis tous le temps à la maison, enfermé dans ma chambre à travailler sans relâche les mathématiques, car je ne suis pas doué pour les maths malheureusement. En Français, j'ai des problèmes de lectures, et je ne comprend pas ce que je lis, et au bout d'un moment, ça me frustre au point de jeter le livre avec violence par terre.

Je fais des études depuis longtemps, mais ça ne me fait pas gagner ma vie, il faut absolument et d'urgence que je me trouve un job, mais comme j'ai qu'une passion en tête, c'est très dificile pour moi, et je suis vraiment en très grande difficulté, car je n'arrive pas à faire des choix.

J'ai un lourd handicape par rapport au fait que je suis stressé quand je change de vie (quand je suis à la maison, j'ai mes habitudes, donc ça va, mais quand je quitte le domicile, je ne suis pas bien au point de faire des malaises, car je n'ai plus mes repères).

Je suis recconu par la COTOREP comme travailleur handicapé, mais rien que le fait d'être reconnu comme handicapé, ça fait dresser les cheuveux des patrons sur la tête, ils n'aiment pas les handicapés, il faut être super fort, il faut être ceci et celà en même temps...

Bref, je desepère, il me faut un job absolument prés de chez moi à Sorgues sinon, je vais pas tenir le coup...

Qui pourrait m'aider en fonction de mon handicape??? :cry:

PS: j'aime la musique de frédéric Chopin et ces études qui me font pleurer et j'aime écrire des romans aussi. Paradoxalement, je sais écrire mais pas lire, bizard non??? Encore un trouble Asperger d'après vous???
Actuellement en grande difficulté, j'ai besoin de me confier à quelqu'un avec qui j'aurais une grande confiance.
Cayuela
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Mar Avr 25, 2006 16:01
Localisation : Sorgues (Vaucluse)

passion des systèmes

Message par espace » Jeu Mai 25, 2006 19:14

Bonjour à tous

petite disgression par rapport au sujet: Cayuela, je pense que le fait de "savoir écrire et pas lire" est un apparent paradoxe qui en fait est assez cohérent dans le cadre du syndrome. En fait je pense que nous, aspies, avons plus de facilité à construire des propos, voire parfois à échafauder des propos assez complexes, qu'à comprendre à la volée les propos des autres. Je suis un peu dans le même cas que toi concernant lecture-écriture. Autre phénomène: j'ai plus de facilité à parler anglais qu'à comprendre l'anglais.

Je reviens au sujet de quelles sont nos passions: pour ma part je suis passionné par pas mal de choses mais en fait je remarque que toutes se retrouvent en une seule: la passion des systèmes. Quand j'étais gamin j'étais passionné par les techniques, notamment la mécanique, l'horlogerie dans un premier temps. A 14 ans j'ai comméncé à me fabriquer des mobylettes avec des pièces de récupération que je trouvais sur diverses mobylettes à une décharge publique pas loin de chez mes parents. Je passais plus de temps à bricoler mes engins qu'à rouler avec. Entre-temps il y a eu l'électronique, essentiellement des montages sonores. L'électronique c'est resté jusqu'à maintenant et ça s'est plutôt développé d'ailleurs. J'ai essayé de faire des études technologiques mais au vu de mes résultats en maths j'ai dû me réorienter vers un cursus général et j'ai choisi économie (bac B), ce qui était pour moi une manière d'aborder les sciences humaines sous l'angle de systèmes. Plus tard je me suis intéressé à la philosophie ainsi qu'à la psychologie, passions qui me restent encore aujourd'hui. Je tripe complètement à analyser des choses dans lesquelles il n'y a apparemment aucune logique. Par moments je tripe bien aussi sur l'informatique mais je ne programme pas vraiment. Car j'ai beaucoup de mal à comprendre et intégrer les docs des langages de programmation. J'arrive pas à faire les choses dans l'odre. Ca ne commence à marcher que quand j'arrive à développer mon propre ordre. J'ai du mal à avoir un comportement qui soit compatible avec celui de la plupart des gens qui bossent avec l'informatique. Actuellement chacun de mes ordis tourne sur un système Linux. Contrairement aux autres systèmes il est possible de voir ce qui se passe, ce que l'ordi calcule. Il est possible d'ouvrir le capot en quelque sorte. Je travaille pas mal avec un outils de programmation graphique nommé PureData, ce qui est un bon compromis pour faire un peu de programmation sans avoir à intégrer des instructions à propos d'un langage. A part ça je suis artiste. Et pourtant l'art je ne suis pas sûr que ce soit une passion. J'ai l'impression que c'est plutôt un lien entre plusieurs passions. C'est une activité dans laquelle je fais fonctionner ensemble plusieurs plans de systèmes. Le mégatrip!

Ceci dit vu de l'extérieur par les gens que je côtoie ça fait pas vraiment sens et ils se sentent pas vraiment concernés. Je ne vis d'aucune de mes passions et pas plus de mon art, loin de là. Est-ce l'un d'entre-nous a réussi à trouver un job, ou simplement à intéresser d'autres personnes, à partir d'une de ses passions?

A+[/img]
espace
Enthousiaste
 
Message(s) : 36
Inscription : Lun Juil 11, 2005 14:30
Localisation : Nantes

Re: passion des systèmes

Message par Storm » Jeu Mai 25, 2006 20:53

[quote="espace"]Bonjour à tous

petite disgression par rapport au sujet: Cayuela, je pense que le fait de "savoir écrire et pas lire" est un apparent paradoxe qui en fait est assez cohérent dans le cadre du syndrome. En fait je pense que nous, aspies, avons plus de facilité à construire des propos, voire parfois à échafauder des propos assez complexes, qu'à comprendre à la volée les propos des autres. Je suis un peu dans le même cas que toi concernant lecture-écriture. Autre phénomène: j'ai plus de facilité à parler anglais qu'à comprendre l'anglais.

[quote]
Tiens c'est pareil pour moi !!! :shock: Rassuré de ne pas être le seul !!! Honnêtement il me faut du courage pour lire des longs messages , les tiens Espace le sont particulierement ... j'ai pas lu tout ton message , mais c'est aprés avoir lu ton 1er paragraphe que ca m'a sauté aux yeux car c'est tout moi !!! :shock:
Et puis il faut avoir de la concentration , quand on veut lire des longs textes , on applique la "tolérance zéro" c'est à dire PAS UN SEUL BRUIT ! Or dans mon cas c'est loin d'être ca....

Bon voilà , bye !
@+ Remy
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Message par Storm » Jeu Mai 25, 2006 20:54

espace a écrit :Bonjour à tous

petite disgression par rapport au sujet: Cayuela, je pense que le fait de "savoir écrire et pas lire" est un apparent paradoxe qui en fait est assez cohérent dans le cadre du syndrome. En fait je pense que nous, aspies, avons plus de facilité à construire des propos, voire parfois à échafauder des propos assez complexes, qu'à comprendre à la volée les propos des autres. Je suis un peu dans le même cas que toi concernant lecture-écriture. Autre phénomène: j'ai plus de facilité à parler anglais qu'à comprendre l'anglais.


Tiens c'est pareil pour moi !!! :shock: Rassuré de ne pas être le seul !!! Honnêtement il me faut du courage pour lire des longs messages , les tiens Espace le sont particulierement ... j'ai pas lu tout ton message , mais c'est aprés avoir lu ton 1er paragraphe que ca m'a sauté aux yeux car c'est tout moi !!! :shock:
Et puis il faut avoir de la concentration , quand on veut lire des longs textes , on applique la "tolérance zéro" c'est à dire PAS UN SEUL BRUIT ! Or dans mon cas c'est loin d'être ca....

Bon voilà , bye !
@+ Remy

ps : Désolé pour la fausse manip dans mon précedent message :oops: , cette fois ci c'est bon ! :lol:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Message par lokizzzzzzz » Sam Mai 27, 2006 0:56

Salut c'est Loki.

Pour mes passions,j'en ai plusieurs:les fractales,la philo,la cosmologie(l'astrophysique),la géologie,la peinture(j'ai peint beaucoup sur papier,en général des trucs abstraits,fractales,spirales et hyper-volumes 4D(en théorie,ça existe,du moinsq mathématiquement,un hypercube est défini par 4 vecteurs perpendiculaires et non colinéaires ou coplanaires,qui définissent un espace 4D;les"faces" de l'hypercube sont des cubes,les "aretes" sont des plans);j'ai peint aussi quelques toiles en utilisant souvent des motifs existant en géologie,j'espère pouvoir vivre de ça ;sait-on jamais?;en tous cas,je ne trouverais pas de job dans la géologie,à cause des difficultés que je rencontre socialement).
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Boulot

Message par Qualites » Sam Mai 27, 2006 10:38

lokizzzzzzz a écrit :Salut c'est Loki.

Pour mes passions,j'en ai plusieurs:les fractales,la philo,la cosmologie(l'astrophysique),la géologie,la peinture(j'ai peint beaucoup sur papier,en général des trucs abstraits,fractales,spirales et hyper-volumes 4D(en théorie,ça existe,du moinsq mathématiquement,un hypercube est défini par 4 vecteurs perpendiculaires et non colinéaires ou coplanaires,qui définissent un espace 4D;les"faces" de l'hypercube sont des cubes,les "aretes" sont des plans);j'ai peint aussi quelques toiles en utilisant souvent des motifs existant en géologie,j'espère pouvoir vivre de ça ;sait-on jamais?;en tous cas,je ne trouverais pas de job dans la géologie,à cause des difficultés que je rencontre socialement).


Il ne faut pas desesperer de nos difficultes sociales, meme si la France est tres en retard dans l'ouverture a des comportement different. Nous devons etre sans complexes et mettre nos atouts en avant. Beaucoup ne comprennent pas mais quelques-uns aprecient et cela suffit pour avoir un job.
Qualites
 

Message par lokizzzzzzz » Sam Mai 27, 2006 10:52

Je crois pas non.
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par lokizzzzzzz » Sam Mai 27, 2006 11:20

Qu'est-ce qui te dit que j'ai envie de m'intégrer à cette société pourrie?On dit qu'il vaut mieux etre seul que mal accompagné.J'ai pas envie de péter un cable à nouveau,merci,je suis à peine sorti de ma très longue période dépressive depuis le début de l'année 2006,j'ai pas envie de replonger.Déjà j'ai vues les tensions créées par un mois de stage.Tu sais ce que c'est un marteau de géologue? Il y a 1 bout carré et 1 bout pointu.C'est fait pour casser le caillou,ça doit etre efficace comme "instrument contondant" comme disent les médecins légistes.Ca m'a démangé de l'utiliser contre un certain individu,mais il me reste quelques restes de raison.

Je préfère etre un artiste maudis qu'un "travailleur handicapé",j'ai pas envie de cette humiliation. Si on me confirme que je suis Aspie,je vais quand meme pas demander l'allocation adulte handicapé, les humiliations que je subit tous les jours me suffisent,je vais pas en rajouter.Je veux garder ma fierté,ma dignité humaine,pas me rabaisser pour mieux tendre l'autre joue,je m'apelle pas Jésus.
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par Qualites » Sam Mai 27, 2006 11:21

On peut travailler dans des structures qui laissent place a l'initiative, nos capacite d'analyse et de memoire sont appreciees. L'insertion professionelle n'est pas seulement un parcours normatif, heureusement. Je suis passione et cela a une valeur pour l'entreprise.
Qualites
 

Message par lokizzzzzzz » Sam Mai 27, 2006 11:30

Je me fous de ce qui peut avoir une valeur pour l'entreprise! Je hais cette :twisted: de société capitaliste!Je hais la productivité,le rendement,etc...On est des humains,pas des machines!

Je crois que je vais me faire virer de ce forum pour propos trop violents.Je m'en fous! Je reviendrais sous une autre identité.
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par lokizzzzzzz » Sam Mai 27, 2006 11:34

Ben quoi,Qualités,t'es parti(e) ou quoi? Tu répond pas?
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par Qualites » Sam Mai 27, 2006 12:28

tu parlais pourtant de trouver un job
Qualites
 

aptitudes et normalités

Message par espace » Sam Mai 27, 2006 17:21

bonjour à tous

Le pétage de plomb... Tout un art! Et pas évident du tout quand on est aspie. Je pense qu'il est nécessaire de se défouler, que tout le monde, aspie autant que NT vit des situations difficiles à certains moments de sa vie, situations dans lesquelles il est difficile, voire impossible, de garder son calme. Je pense que à propos du pétage de plomb il y a des stratégies à développer et à inventer.

Lokizz, bien que n'approuvant pas le fait que tu pètes les plombs sur ce forum je me reconnais dans ton attitude. Et je dois reconnaître qu'il m'est arrivé d'agir de la sorte dans des situations similaires. J'espère que j'arriverai à garder une attitude sereine sur ce forum mais je sais que ce n'est pas acquis d'avance et que je dois gérer mon comportement. Pour cela je me suis constitué, entre autres choses, un petit théâtre intime imaginaire dans lequel je règle certains comptes: j'imagine par exemple que je mets des raclées à des gens qui ont joué avec mon handicap. J'ai fait défiler toutes les scènes les plus horribles et inimaginables dans ma tête, mais pour de rire.

Tout comme à toi, cette société, avec son intolérance et ses raccourcis simplificateurs, me pose vraiment problème. Mais je ne lui en veux plus vraiment. Je considère que ce sont là ses problèmes. Par contre je ne crois plus en ses dogmes et je les mets de côté dès que ceux-ci me posent problème. Je suis ce qu'on appelle un "assisté social" et, bien qu'ont m'ait copieusement sermonné là-dessus (famille, école, médias, travailleurs sociaux, etc.), j'ai fondé pour moi-même une autre grille de valeurs dans laquelle la notion d'activité prime sur celle d'intégration professionnelle. Je continue à chercher un job mais c'est devenu une sorte de compromis social pour moi, une autre façon de toucher un peu de sous, et non plus un culte rendu à la réussite socio-professionnelle.

Que faire des choses qui nous passionnent et dans lesquelles nous investissons parfois toute notre énergie? J'ai remarqué que très souvent même dans l'exercice de quelque chose qui me passionne je rencontre de grosses difficultés dès qu'intervient une structure de type société. Par exemple dans le cas de ma pratique artistique j'ai de gros problèmes pour avoir des contacts ave les milieux artistiques. D'ailleurs les seuls artistes avec lesquels j'ai des contacts sont ceux qui sont très indépendants vis-à-vis du milieu de l'art. Mais l'art, au fond, c'est avant tout pour moi que j'en fais. Et quand je vois tout ce que ça m'a apporté je dois dire que ça me suffit. Les autres ont le droit de refuser ce que je fais s'ils ne trouvent pas cela assez sociable. Et ils peuvent penser ce qu'ils veulent de moi, être condescendants ou scandalisés; c'est leur problème.

Voici une question: est-ce que certains d'entre-vous ont réussi à connecter leur passion avec une activité professionnelle informatique ou para-informatique? Je me dis que ça peut être un terrain sur lequel l'environnement social est moins contraignant que sur d'autres dans lesquels certains de no symptômes sont trop handicapants parce que trop mal perçus.

Au fait, je serais curieux de savoir comment l'empoyeur et les collègues de travail de Temple Grandin l'ont intégrée et la considèrent dans la boîte où elle travaille. Rappel: Temple Grandin est une autiste de haut niveau qui travaille comme ingénieur et qui a écrit des livres sur son vécu de l'autisme.


A+
espace
Enthousiaste
 
Message(s) : 36
Inscription : Lun Juil 11, 2005 14:30
Localisation : Nantes

Re: Vos passions...

Message par lulu » Sam Mai 27, 2006 18:48

cyrille999 a écrit :Bonjour aux Aspies,

J'aimerai connaître vos passions ? Est-ce que vous n'en avez qu'une ? 2 ? Plusieurs ? Ont-elles tendance "à se relier" ?
Est-ce que vous avez des passions "très spéciales" que vous n'expliquez à personne, pas même vos parents ou proches ?

Qu'est-ce qui se passe, dans votre monde intérieur, au point de vue sensation, force, émotions lorsqu'une personne comprend ou partage vos passions ?

Tout ce que vous pouvez me dire sur vos passions.... m'intéresse !

A+
Cyrille



Bonjour,

J' m'appelle Lulu j'ai 18 ans j'aime la musique (je joue du syntétiseur, j'écoute Tryo, Sinsemillia, Mickey 3D, Raphaël, De Palmas, les Wriggles, Indochine, etc...), les émissions consacrées à la musique, les magazines, le cinéma (surtout les comédies), l'informatique, les jeux vidéos ou sur PC, les feuilletons télévisés (même si c'est nul), mes copines, bavarder avec elles (si on peut appeler ça une passion mais pour moi ça en est une), la télé et sans oublier....................................................................
MON PETIT COPAIN (moi je trouve que c'est une vraie passion).
Toutes ces passions ne se relient pas. Je n'ai pas de passions "spécialisés".
Toutes mes copines ont à peu près les mêmes passions que moi alors je ne ressent rien de particulier au fait qu'une personne ait une passion commune avec moi. Par contre j'aimerais savoir ce que tu appelle le "monde intérieur" parce que moi mon monde c'est le monde dans lequel on vit, je n'en vois pas d'autres.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Message par lulu » Sam Mai 27, 2006 18:51

Cayuela a écrit :Ben moi, ça va être rapide...

J'aime la meteo (100% météoman) :lol:

Je dois dire que ça me bouffe ma vie, je rêve météo, je mange à table avec la meteo, j'argumente toute l'après midi avec mes parents avec ma meteo, je soupe avec la meteo, et je dors meteo en révant de quoi après??? Meteo...

Les advections de tourbillons absolus, advections thermique, vent géostrophique, circulation agéostrophique, vent thermique, Coriolis, anticyclone, dépressions talweg, dorsale, nuages... et j'en passe et des meilleurs, je suis au coeur des mouvement atmosphériques, de la circulation profonde de l'atmosphère, j'essaye de comprendre les mécanismes thermodynamiques de l'atmosphères et la dynamique qui font les plus fortes tempêtes (comme les deux tempêtes Lothar et Martin en Décembre 1999 qui ont ravagé le nord et une moitié sud de la France en abatant des hectares de forêts).

Je fais des relevés climatologique chez moi, graçe à une station météorologique automatique semi professionnelle que j'ai commandé de Californie, elle m'a couté très cher...

Ca fait 16 ans de passions, j'ai 24 ans je m'appèle Olivier Cayuela.

Je fais des études scientifiques par correspondances avec le CNED (Centre National d'Ensegnement à Distance), pour me préparer au fameux concours de météo France à Toulouse à l'école nationale de la météorologie.

Mais comme j'ai 24 ans, je suis tous le temps à la maison, enfermé dans ma chambre à travailler sans relâche les mathématiques, car je ne suis pas doué pour les maths malheureusement. En Français, j'ai des problèmes de lectures, et je ne comprend pas ce que je lis, et au bout d'un moment, ça me frustre au point de jeter le livre avec violence par terre.

Je fais des études depuis longtemps, mais ça ne me fait pas gagner ma vie, il faut absolument et d'urgence que je me trouve un job, mais comme j'ai qu'une passion en tête, c'est très dificile pour moi, et je suis vraiment en très grande difficulté, car je n'arrive pas à faire des choix.

J'ai un lourd handicape par rapport au fait que je suis stressé quand je change de vie (quand je suis à la maison, j'ai mes habitudes, donc ça va, mais quand je quitte le domicile, je ne suis pas bien au point de faire des malaises, car je n'ai plus mes repères).

Je suis recconu par la COTOREP comme travailleur handicapé, mais rien que le fait d'être reconnu comme handicapé, ça fait dresser les cheuveux des patrons sur la tête, ils n'aiment pas les handicapés, il faut être super fort, il faut être ceci et celà en même temps...

Bref, je desepère, il me faut un job absolument prés de chez moi à Sorgues sinon, je vais pas tenir le coup...

Qui pourrait m'aider en fonction de mon handicape??? :cry:

PS: j'aime la musique de frédéric Chopin et ces études qui me font pleurer et j'aime écrire des romans aussi. Paradoxalement, je sais écrire mais pas lire, bizard non??? Encore un trouble Asperger d'après vous???





La météo est ta seule passion, tu n'en a pas d'autres.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Re: passion des systèmes

Message par lulu » Sam Mai 27, 2006 18:59

espace a écrit :Bonjour à tous

petite disgression par rapport au sujet: Cayuela, je pense que le fait de "savoir écrire et pas lire" est un apparent paradoxe qui en fait est assez cohérent dans le cadre du syndrome. En fait je pense que nous, aspies, avons plus de facilité à construire des propos, voire parfois à échafauder des propos assez complexes, qu'à comprendre à la volée les propos des autres. Je suis un peu dans le même cas que toi concernant lecture-écriture. Autre phénomène: j'ai plus de facilité à parler anglais qu'à comprendre l'anglais.

Je reviens au sujet de quelles sont nos passions: pour ma part je suis passionné par pas mal de choses mais en fait je remarque que toutes se retrouvent en une seule: la passion des systèmes. Quand j'étais gamin j'étais passionné par les techniques, notamment la mécanique, l'horlogerie dans un premier temps. A 14 ans j'ai comméncé à me fabriquer des mobylettes avec des pièces de récupération que je trouvais sur diverses mobylettes à une décharge publique pas loin de chez mes parents. Je passais plus de temps à bricoler mes engins qu'à rouler avec. Entre-temps il y a eu l'électronique, essentiellement des montages sonores. L'électronique c'est resté jusqu'à maintenant et ça s'est plutôt développé d'ailleurs. J'ai essayé de faire des études technologiques mais au vu de mes résultats en maths j'ai dû me réorienter vers un cursus général et j'ai choisi économie (bac B), ce qui était pour moi une manière d'aborder les sciences humaines sous l'angle de systèmes. Plus tard je me suis intéressé à la philosophie ainsi qu'à la psychologie, passions qui me restent encore aujourd'hui. Je tripe complètement à analyser des choses dans lesquelles il n'y a apparemment aucune logique. Par moments je tripe bien aussi sur l'informatique mais je ne programme pas vraiment. Car j'ai beaucoup de mal à comprendre et intégrer les docs des langages de programmation. J'arrive pas à faire les choses dans l'odre. Ca ne commence à marcher que quand j'arrive à développer mon propre ordre. J'ai du mal à avoir un comportement qui soit compatible avec celui de la plupart des gens qui bossent avec l'informatique. Actuellement chacun de mes ordis tourne sur un système Linux. Contrairement aux autres systèmes il est possible de voir ce qui se passe, ce que l'ordi calcule. Il est possible d'ouvrir le capot en quelque sorte. Je travaille pas mal avec un outils de programmation graphique nommé PureData, ce qui est un bon compromis pour faire un peu de programmation sans avoir à intégrer des instructions à propos d'un langage. A part ça je suis artiste. Et pourtant l'art je ne suis pas sûr que ce soit une passion. J'ai l'impression que c'est plutôt un lien entre plusieurs passions. C'est une activité dans laquelle je fais fonctionner ensemble plusieurs plans de systèmes. Le mégatrip!

Ceci dit vu de l'extérieur par les gens que je côtoie ça fait pas vraiment sens et ils se sentent pas vraiment concernés. Je ne vis d'aucune de mes passions et pas plus de mon art, loin de là. Est-ce l'un d'entre-nous a réussi à trouver un job, ou simplement à intéresser d'autres personnes, à partir d'une de ses passions?

A+[/img]



Concernant la lecture et l'écriture je n'ai pas de problèmes.
Par contre concernant l'anglais et contrairement à toi j'ai peu de mal à le comprendre mais par contre j'ai un peu de mal à le parler (je ne trouve pas les mots). Néanmoins je ne reste pas totalement muette mais il me faut un certain temps de réflexion.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

rage

Message par lokizzzzzzz » Dim Mai 28, 2006 3:37

Bon,je viens de sortir de ma période dépressive,depuis début 2006.Ca fait 11 ans de rage accumulée! J'ai le droit d'etre énervé,non?

Et non,moi je ne pardonne pas la pitié le mépris ou pire,le fait d'etre ignoré,considéré comme inexistant par les autres!

Vive la révolution! A bas ce monde pourris! :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:
Loki
lokizzzzzzz
Passionné
 
Message(s) : 243
Inscription : Mar Mai 02, 2006 12:48
Localisation : Montpellier

Message par bb » Dim Mai 28, 2006 11:00

quel est le lien avec les passions? :lol: (je suis fâchée contrele monde moi aussi!)chuuuuuuuuuuuuuuuut :lol:
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Suivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron