à ne pas lire

Espace libre de discussion.

à ne pas lire

Message par Invité » Sam Oct 01, 2005 12:07

d'ailleurs, je sais même pas pourquoi j'écris sur ce forum. Si je ne voulais vraiment pas que ce soit lu, j'écrirai sur mes petits papiers ou j'ouvrirais un nouveau journal. C'est pour ça que je me suis délibérément trompée de forum.

Peut-être qu'en fait, je veux bien que ce soit lu mais je veux pas qu'on y réponde. Si certains peuvent se dire que leur cas n'est pas si désespéré que ça en lisant ces lignes, ma foi ! Au moins, je servirais à quelqu'un.

Je pensais que mes crises seraient finies. J'avais retrouvé le sommeil, j'arrivais à me motiver et tout allait au mieux. En fait de quoi, le sommeil est reparti, j'ai perdu l'appétit et je n'arrive plus à parler avec mon doudou. Il en a marre. Comment le lui reprocher ? Je le sais que je suis une calamité. Il a déjà ses problèmes à gérer comment lui demander d'assumer les miens ? Je vois mes parents 4 heures tous les mois 1/2, ma soeur 2 heures tous les 2 mois et ma meilleure amie 1 heure tous les 3 mois.

J'ai voulu croire très fort que maintenant que j'avais cerné le problème "asperger", je serais capable de surmonter tout ça. De la poudre aux yeux, encore une fois. Moi, je veux bien faire des efforts, je fais que ça ! Mais ça pas servir à grand chose.

J'ai essayé d'appeler mon homme pour lui parler. Ca le saoule. si j'appelle mes parents, ils vont me reprocher de pas travailler. Mais si il y a pas de travail, je fais quoi, moi ? Déjà, j'ai pas le droit de faire ce que je suis en train de faire sur mon temps de travail. Mais je me tourne pas les pouces. Dès qu'il y a un client ou un coup de fil, je m'en occupe.

Ca va pas fort du tout. J'essaie de me re-centrer. C'est pas super efficace. En fait, je suis bonne à rien. finalement, quand on me prend pour une conne, on a raison. Le QI ne définit pas l'intelligence, je l'ai toujours su. J'ai un petit 135 mais je suis conne dans la vie de tous les jours. Autiste. inapte à la vie sociale. Je fais illusion depuis des années mais une illusion n'est qu'une illusion. Je ne vois plus de solution.

Dieu me pardonne ce qui me passe par la tête. je jure de faire de mon mieux pour tenir le choc, encore. Mais c'est pas moi qui me suis imposée le syndrome. Je suis humaine, on peut pas me demander l'impossible.

Il faut que je voie avec mon homme la question, très sérieusement. Le problème vient de nous, à la base, tout de même ! Il ne m'aide plus et m'enfonce même, en un sens. Je préfère être seule au moins, je sais ce que j'ai à faire.

Quand ça a commencé à cafouiller, j'ai voulu croire qu'on ne se voyait plus assez, que ça irait mieux. Je me suis même demandé si tout simplement, le problème ne venait pas de notre couple. Je me suis trompée sur toute la ligne. Le problème ça a toujours été et ce sera toujours moi. A cause de moi mes parents se disputaient, à cause de moi mes collègues se disputent... tout ça parce que j'arrive pas à gérer toute seule comme une grande. Et à cause de moi, mon doudou est malheureux. Je rends tout le monde malheureux. Et c'est pas des conneries, genre "je cherche à me faire plaindre". C'est vrai. On me l'a déjà dit : "je peux pas m'empêcher de foutre la merde".

Je vais essayer de faire illusion encore. Pour les autres et pour moi-même. On sait jamais ? si j'arrivais à me convaincre que tout va bien ??? Ca marche, des fois. Et pis, sinon, il faut que je réfléchisse, que je trouve une solution. Un psy ne me servirait à rien. C'est pas quand je vais mal que ça peut marcher. Autre chose. Ca urge.

Je suis une "foutteuse de merde"... de manière innée. J'essaie de faire au mieux et tout le monde est malheureux à cause de moi. il est temps que ça cesse.

Si les modérateurs veulent supprimer ce message, qu'ils le fassent. Il ne me semble pas qu'il soit d'une très constructif. Je suis trop perturbée pour être "positive". je me sens seule, très seule et pourtant il y a bien des gens qui sont plus à plaindre que moi. Ce que je ne veux pas, c'est que mon travail en soit perturbé. Tout se bouscule dans ma tête. J'ai peur que qq1 lise ça, me reconnaisse et se fasse de mauvaises opinions sur moi. Je ne suis pas une "défaitiste", je suis dépassée. Complètement dépassée. Il faut que je me re-concentre. Vite, que des clients viennent, l'inactivité, ça ne me réussit pô mais pô du tout. Tout se mélange, je ne sais plus ce que je veux et pire je ne sais plus ce que je ne veux pas.

On m'a toujours dit de me battre. Je me battrai encore. Le graphe n'est pas encore au plus bas, je ne veux pas qu'il descende encore. trouver quelque chose à faire qui m'occupe l'esprit. Vite, c'est le moment.
Invité
 

Message par anne-marie » Jeu Oct 06, 2005 6:50

Tu t'es pas encore assez cachée :D
Ca existe pas , les gens comme tu décris; tu crois que les gens s'engueulent à cause de toi? même si tu leur pose un problème, ils s'engueulent parce qu'ils n'arrivent pas à communiquer entre eux. Et ils rejettent ça sur toi; c'est souvent qu'on est pris pour des boucs émissaires, c'est toujours l'étranger qui a tort. Peut-être, plutôt, que tu as tendance à choisir le même type de personnes parce que c'est ce que tu as connu enfant? on fait souvent ça sans s'en rendre compte.Les diables, ça n'existe pas. On n'a pas assez d'influence, personne pour avoir un tel effet sur les gens. A vue de nez, il est plus probable que tes maladresses incitent les autres à en rajouter, pour eux-mêmes évacuer leurs tensions.
Tente un petit peu de solitude, pour voir; pour voir comment tu deviens et qui tu es quand on te lâche les baskets.
Et puis, reviens sur le forum en haut tu verras, qu'on a tous les mêmes pb, toi, t'es dans une phase de saturation, faut qu'on te redonne le moral.
Nous, on s'engueulera pas à cause de toi!! :lol:
bisous
anne-marie
Passionné
 
Message(s) : 255
Inscription : Jeu Juin 30, 2005 17:06
Localisation : Montceau les mines

Message par Invité » Jeu Oct 06, 2005 14:59

Oui, on a raison quant on te prend pour une conne! La preuve, tu pense que c'est toi qui fout le merde autour de toi, alors que tu t'épuises à faire le contraire, ça creverais les yeux d'un aveugle! 8)
Moi je pense que c'est aussi de la fautes des autres si toi tu satures.
Je pense que le problème c'est que tu arrives tellement bien à prendre sur toi, que les autres pensent que c'est tout naturel. Et plus tu supportes plus ils s'appuyents, jusqu'a explosion. Je me trompe?

Je rejoins anne-marie dans ses conseils. On a trop tendance a s'oublier au profit des autres, mais là encore on est idiot, parce que c'est pas en s'enfoncant qu'on peut remonter les autres.

Alors avant toute choses, prend soins de toi.
Mais c'est des autres que tu veut prendre soins?
... he bien raison de plus, prend bien soins de toi.

Chaleureusement. ;-)
Invité
 

Une idée parmi d'autres pour se sentir bien

Message par Claude » Mer Nov 02, 2005 2:51

Pour ma part, j'ai trouvé un truc qui repose ma tête : j'ai étudié la méditation comme font les bouddhistes, c'est surtout faire le vide dans la tête qui m'intéressait. Bouddha, tout ça, ça n'était pas mon truc, vu que je n'ai pas de croyance en quelque chose d'irrationnel. Mais par contre, le fait de s'installer en tailleur sur un coussin, le matin, quand tout le monde dort encore et d'essayer de ne penser à rien du tout, et bien ça finit par marcher, même si ça ne dure que cinq minutes, et ensuite pour ma part je me sens en forme, ça me défatigue l'esprit. Au début, on ne peut s'empêcher de penser à ceci ou à cela, mais à force de se l'interdire, et bien ça fonctionne un peu. C'est toujours ça de pris !
Bon courage !
Claude
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar Nov 01, 2005 17:02


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité