Asberger, syndrôme ou la prise de conscience sociale

Espace libre de discussion.

Message par kevinjo » Jeu Mai 06, 2010 13:38

sam a écrit :Est-ce que cela explique pourquoi tant d Aspies sont dans l informatique ? J adore les robots et je pourrai tres bien avoir une conversation sympathique avec l un d entre eux en me considerant eventuellement egal sur de nombreux points.


J'aime assez cette façon de voir. Oui c'est vrai moi aussi je suis alaise avec l'informatique et les ordinateurs.

Parce que peut être ils vous donne ce que vous leurs demandez. Et ils ont des limites assez rassurantes. Quand il n'ont pas il ne donnent pas. Vous pouvez vous arracher les cheveux ils s'en foutent complètement. Mais quand ils ont ce que vous leurs demandez ils donnent tous.

Je les considèrent comme des amis sincères généreux et modestes.
kevinjo
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Lun Mai 03, 2010 15:57
Localisation : France

Message par sam » Jeu Mai 06, 2010 13:55

Tout a fait d accord.

Je viens encore une fois de comprendre une chose sur moi qui n avait pas forcement de fondement solide. Ce forum est trop bien :-D (c est a dire ceux qui s y trouvent ;-))

Vive les machines, vive les Aspies !
sam
Regulier
 
Message(s) : 86
Inscription : Ven Mars 05, 2010 14:33
Localisation : Munich

Message par kevinjo » Jeu Mai 06, 2010 14:02

sam a écrit :Je viens encore une fois de comprendre une chose sur moi qui n avait pas forcement de fondement solide. Ce forum est trop bien :-D (c est a dire ceux qui s y trouvent ;-))


:P
kevinjo
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Lun Mai 03, 2010 15:57
Localisation : France

Message par ISIS » Jeu Mai 06, 2010 16:43

Dernière édition par ISIS le Ven Mai 07, 2010 5:43, édité 1 fois.
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par ISIS » Ven Mai 07, 2010 5:28

bah moi, je préfère largement les animaux (hommes compris) aux machines... car ils sont imprévisibles et auto améliorables ;)

"Nous Aspies, on attend rien, les choses sont ce qu elles sont, point."

je ne sais pas pour les autres (quoique...), mais pour ma part, en tout cas et en tant qu'aspie autoconvaincue (j'ai rdv avec le docteur P. en juillet pour confirmation officielle), j'attend aussi des autres, et même trop, il paraît, des fois... et je ne supporte pas les blancs non plus...

sinon, ça m'aurait intéréssée, cette histoirede physique quantique, j'espère que je pourrai trouver un résumé sur la théorie dont vous parlez.

Et je veux bien croire que les proba sont des math (en tout cas, c'est comme ça que je les classais quand j'étais obligée de les étudier...).
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par sam » Ven Mai 07, 2010 12:19

ISIS, je suis convaincu (sauf cataclysme precoce :-D) que tot ou tard les machines pourront auto evoluer. Aujourd hui c est faisable au niveau logiciel. une bonne dose de reseaux de neurones artificielles et un logiciel peut evoluer suivant les stimuli en entree.

Regardons juste 10 ans en arriere... les telephones portables, les ordinateurs, les consoles de jeu, les supercalculateurs... bien sur on savait qu ils allaient devenir plus puissants, mais c est l utilisation et les tendances qui vont se degager que l on ne sait pas prevoir. Si demain un petit malin dans un labo decouvre un saut technologique, genre production industrielle d ordinateurs quantiques, le monde va sacrement changer de gueule ! et l homme avec.

Je vais me repeter, mais j aurais tendance a faire plus confiance a une machine voire un animal qu a un homme. les 2 premiers ne sont pas perturbes par des sentiments, des blessures d enfance ou des pulsions refoulees... ils sont clairs, s ils font quelquechose, c etait leur but ou leur instinct, et ils n y peuvent rien. Je me suis souvent amuse a commencer (jamais pu finir, trop complexe bien sur) un logiciel qui passerait le test de Turing. Ca a ete tout d abord des robots de conversations, qui repondent des reponses presauvegardees d apres des patterns decouverts dans la phrase de l humain avec il discute, et recemment je me suis mis a l analyse semantique. C est pour moi le prochain cap qui fera que la machine deviendra une espece a part. Le jour ou google sera capable de comprendre que dans la phrase "la couleur de ma voiture est noire", "ma" se refere a moi, celui qui parle, on aura des soucis a se faire en tant qu evolution ultime sur cette planete...

Ah desole, j adore ce sujet :-D

La mecanique quantique est aussi passionante. Si a un niveau sub atomique, les eletrons n ont pas de positions predictibles mais des juste des probabilites, jusqu a quel niveau se repercute ces incertitudes ?? au niveau psychique de l individu ?? niveau physique ??

Mais qui est l idiot qui m a lance sur ces sujets ???? :-p
sam
Regulier
 
Message(s) : 86
Inscription : Ven Mars 05, 2010 14:33
Localisation : Munich

Message par kevinjo » Ven Mai 07, 2010 12:50

Je ne souhaitais pas continuer cette discutions (sur les probabilités) mais puisque d'autres personnes en parlent, je veux avoir la politesse de m'expliquer :

kevinjo a écrit :3 sortes de sciences ou réflexion principales qui régissent notre intellect.

1 - Les sciences basés sur la logique pure comme mathématique et physique et leurs dérivés (langages informatique et autres) qui ont une base indiscutable qui est la logique. Comme 2 et 2 font quatre. Jusqu'à ce qu'on vient prouver le contraire.

2 - les sciences humaines sociologie, psychologie, philosophie.
Ces derniers sont basé sur des thèses, antithèses et de synthèses. Les synthèses à leur tour deviennent thèses et mise aux enchère (et cela de façon permanente).

3 - Les religions : Elles sont basées uniquement sur une synthèse sans qu'elles soient possible d'en débattre.

Les principes sociale sont issus l'ensemble de ces sciences et/ou réflexions, mais les sciences humaine et surtout la culture religieuse à eu une importante part dans la construction des codifications sociales.

Dans la philosophie : on a eu les naturaliste (comme Platon) et les humaniste (comme aristot) on peut parler des écoles de négationnisme comme celui de HEGEL et le Positivisme comme celui de Kant. Leurs théories différent complètement. Parce que ces théories ne se reposent pas sur un socle logique et solide comme le mathématique. Ces sont que des théories basées sur les probabilités.


Pour moi le mot Probabilité était un mot qui existe dans le dictionnaire et non pas par sa signification dans un concept mathématique.

Les probabilités en mathématique, n'a rien avoir avec les probabilités par exemple en religion et en philosophie.

Les Philosophes négativistes (qui crois que la base de l'intelligence se trouvent dans la négation des choses) et les positivités (qui pense que l'existence est le seul vrai qui existes et qui régit toute la pensé) ne peuvent pas se baser sur les mêmes probabilités. Les choses change de tout en tout.

Encore plus difficile pour les probabilités qui soient basé sur les religions qui sont l'instigateur d'une grande partie de nos codes sociaux.

Par exemple : Si quelqu'un vient vous dire que le dieux que vous avez en vous, moi je l'ai vu et il ma dit voila comment vous devez faire.

On peut commencer une discutions et proposer des probabilités que si on est d'accord avec la première affirmation.

Et si on est dubitatif sur la première phase, c'est à dire la véracité de cette affirmation, aucune probabilité n'est possible. en même temps ces probabilités restent plausibles entre les personnes qui ont écartés le doute sur la véracité de ces affirmations (j'ai vu le dieu et il m'a dit ce que vous devez faire)

Les probabilités dans le mathématique sont basé sur un socle indiscutable. Comme 2X2=4) tant qu'on n'a pas prouvé le contraire. Ce n'est pas la peine d'être un prof de math pour comprendre cela.



Encore une fois, parfois il faut se forcer de voir les mots avec leurs signification qui existe dans le dictionnaire (au premier degré). Et non pas entant que concept.

C'est dans les codifications sociales qui nous a été imposé les mots comme des concepts.

Je vous donne un exemple. Le mot intégration.

Ce mot en sa signification linguistique veut dire se mélanger, entrer quelque chose dans une autre chose (tant que la compatibilité le permet), par exemple du sucre dans de l'eau. Quant on met ne serait qu'un petit morceau du sucre dans un grand verre, on obtient de l'eau sucrée. Cette mélange n'est ni l'eau et ni sucre. Il s'appelle de l'eau sucré.

Or dans les langages conceptuels, l'intégration veut désigner un élément qui perde entièrement sa nature quant elle est intégrée dans autre chose et que, l'autre chose garde entièrement sa nature originelle.

Je vous donne encore un exemple plus concret. Qu'on demande et exigent dans nos sociétés de vouloir intégrer, par exemple un ASPIe et un NT en ayant que NTs. Est ce que cela est possible. Si on mélange une certaines catégorie des gens avec d'autres, l'intérêt est de créer une mélange plus riche. si non à quoi sert cette intégration.

Si on me dit que ce que j'avance comme affirmation est fausse alors, dites moi dans vos cas personnels, n'étiez vous pas parfois écartés parce que vous êtes différents.

Combien de fois qu'on a entendu qu'une personne est écarté de la société parce qu'il ne suit pas les règles codifiés de la société, sans pour autant être un danger pour la société.

Voilà tout.
kevinjo
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Lun Mai 03, 2010 15:57
Localisation : France

Message par ISIS » Ven Mai 07, 2010 15:05

@kevin : je pense qu'on pourrait discuter de tout, si on le voulait ;)
@sam : je suis au courant de ça, mais j'imagine difficilement une machine aussi multitâches que l'Homme, même dans 200 ans...
mais je trouve quand même un autre bon point aux machines, outre leur fonction utilitaire, elles ne souffrent pas (et j'espère qu'il en sera toujours ainsi...). Si tu les casses ou jettes, ce n'est pas grave (à part que ce ne serait pas très écolo, évidemment).
Dernière édition par ISIS le Ven Mai 07, 2010 16:08, édité 2 fois.
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par kevinjo » Ven Mai 07, 2010 15:14

sam a écrit :Le jour ou google sera capable de comprendre que dans la phrase "la couleur de ma voiture est noire", "ma" se refere a moi, celui qui parle, on aura des soucis a se faire en tant qu evolution ultime sur cette planete...


Beaucoup de choses sont déjà possibles par des sites comme google et Facebook.

Par exemple la géolocalisation par IP. Lire l'historique des pages consultés par une machine, les mots clés utilisés.

On peut déjà utiliser et mettre en base de données plein de choses et faire un véritable fiche technique sur chaque visiteur. Beaucoup de choses sont déjà exploitées.

Sur un de mes sites j'ai ajouté des détections de la géolocalisation par IP pour trouver la ville, la région et le pays de la personnes et les mots clés qui a été utilisé et son URL d'arrivé, pour lui proposer l'article qu'il demande.

Je peut l'étendre à beaucoup d'autres fonctionalité pour connaitre plein de choses sur un visiteur.

biensur il faut que les visites soient important et un énorme base de données et un outil d'analyse efficace pour interpréter le fiche de chaque visiteur.

Les sites comme facebook l'utilisent déjà. Pour détecter à qui proposer quoi une fois la personne connecté.

En allant sur Facebook une fois connecté on voit beaucoup de publicité qui sont censées de nous intéresser.

Bien sur il faut qu'on soit assez actifs sur ces sites, rechercher et/ou émettre des informations pour que ces derniers puissent compléter nos fiches techniques.

Il est maintenant essentiel de connaitre la proximité la plus proche d'un visiteur et son attente.

C'est vraiment l'atout N° 1 des sites de grands envergures.
kevinjo
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Lun Mai 03, 2010 15:57
Localisation : France

Message par Gainsbourg » Mer Mai 12, 2010 0:51

à mon avis KevinJo n'est pas du tout aspie.
Je le pense pour 3 raisons :
- son raisonnement pour ce qui est supposé être sa passion n'est pas du tout rigoureux (les aspies sont très méthodiques et ont BESOIN d'ordre) ;
- il est très sensible à l'ordre social, se vexe facilement et ressent le besoin de dominer en agressant ou en utilisant des arguments d'autorité, bref il veut être dominant socialement alors que les aspies ne font que peu de cas de l'ordre social ;
- il se définit lui-même comme non-aspie mais comme personne ayant des particularités le séparant des NTs.


Je ne porte pas un jugement de valeur ou quoi que ce soit, mais suite à d'autres discussions je pense que Kevinjo est un cas d'école pour détecter les non-aspies parmi ceux entretenant un flou artistique autour de leur statut. Son chaos mental et son hypersensibilité sociale sont des indicateurs très faciles à voir et qui permettent de se rendre compte qu'il a des sensibilités très différentes de l'aspie générique et qu'il pourrait être dangereux.

De plus, sa manière de détourner le sens des mots et de redéfinir "intégration", "probabilité" bref de se construire sa petite réalité me fait plus penser à la schizophrénie qu'autre chose.

Pour finir, outre ses nombreux arguments où il se fait le porte-parole de la vérité avec un grand v, il y a son appel au pathos, sa tentative de réveiller les vieilles blessures chez les personnes qui ont été isolées dans leur enfance et que ça a fortement marquées.

Bien sûr je peux me tromper, mais j'ai l'impression de voir un apprenti gourou en manque de reconnaissance sociale essayant de recruter des personnalités faibles, brisées dans leur jeunesse, de leur en mettre plein la vue et de se redorer l'égo ainsi.

Ce dernier point étant plus sensible, il y a encore plus de chances que je me trompe mais je dis ça plus par précaution qu'autre chose. Kevinjo est très intéressant car c'est un prédateur typique ce qui permet d'avoir un exemple pour mieux repérer ceux qui se font passer pour des aspies : il n'a aucune rigueur intellectuelle et il a beaucoup trop de sensibilité sociale.
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par kevinjo » Mer Mai 12, 2010 1:21

Gainsbourg a écrit :Ce dernier point étant plus sensible, il y a encore plus de chances que je me trompe mais je dis ça plus par précaution qu'autre chose. Kevinjo est très intéressant car c'est un prédateur typique ce qui permet d'avoir un exemple pour mieux repérer ceux qui se font passer pour des aspies : il n'a aucune rigueur intellectuelle et il a beaucoup trop de sensibilité sociale.


De plus, sa manière de détourner le sens des mots et de redéfinir "intégration", "probabilité" bref de se construire sa petite réalité me fait plus penser à la schizophrénie qu'autre chose.


Je n'ai jamais dit que je suis Asperger, j'ai dit que je le savais pas (si tu avais lu). Mais des accusations et jugement gratuits que tu porte sur moi SONT GRRRRRRRRRRAAAAAAAAVVVVVV.

Je viens de comprendre que tu est une personne malfaisante et mentalement malade. Et ton envie est uniquement basé sur faire taire tous ceux qui ne sont pas d'accord avec ton égo démesuré.

Tu te prend pour un psy (après de te faire passé pour un grand mathématicien) et tu te crois capable de juger à distance les personnes et les accuser de milles maux. Permet moi quand même de douter de tes compétences pour lesquelles tu est le seul admirateur.

S'il y a un modérateur sur ce forum il doit arrêter des propos diffamatoires et arbitraires comme les tiens. Afin de ne pas laisser n'importe qui d'affirmer des accusations graves, telles que tu te permet si facilement.

Je laisse à présent d'autres personnes répondre et prendre ma deffence. Si tant est qu'ils existent.

à bon entendeurs salut.
kevinjo
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Lun Mai 03, 2010 15:57
Localisation : France

Message par Gainsbourg » Mer Mai 12, 2010 8:48

Il n'y a aucune raison de s'exciter, j'ai simplement dit ce qui me passait par la tête en précisant plusieurs fois que c'était qu'une hypothèse et que je pouvais fortement me tromper.

Et cette facilité avec laquelle tu cherches à utiliser le corps social pour tenter de me condamner ou autre montre bien que tu as un fonctionnement très social et que tu n'es pas aspie :)

C'est tout ce que je voulais dire et maintenant tu te fâches :( J'aime pas les gens qui se fâchent sans arrêt alors qu'on discute simplement :( c'est déstabilisant :(
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Re: Asberger, syndrôme ou la prise de conscience sociale

Message par B Mondeville » Mer Mai 12, 2010 14:13

- 20 -
Dernière édition par B Mondeville le Mer Juin 16, 2010 19:34, édité 1 fois.
diagnostiquée asperger.
B Mondeville
Nouveau
 
Message(s) : 23
Inscription : Jeu Avr 15, 2010 0:34
Localisation : Gainesville - FL

Message par Invité » Mer Mai 12, 2010 17:49

Gainsbourg a écrit :De plus, sa manière de détourner le sens des mots et de redéfinir "intégration", "probabilité" bref de se construire sa petite réalité me fait plus penser à la schizophrénie qu'autre chose.

C'est aussi une technique de manipulation connue et utilisée par certaines sectes. Comme le fait d'en inventer de nouveaux pour décrire des concepts fumeux.

Quant au reste des écrits de kevinjo je n'ai pas d'avis, je ne m'avancerais pas à écrire quoi ce soit par rapport à un éventuel diagnostique (même hypothétique) ne connaissant pas bien le sujet et étant moi-même en questionnement.

Cependant dans ce raisonnement (ou dans la façon dont il est formulé) il y a quelque chose qui me gêne, sans que j'arrive très bien à définir quoi.

Parce que peut être ils vous donne ce que vous leurs demandez. Et ils ont des limites assez rassurantes. Quand il n'ont pas il ne donnent pas. Vous pouvez vous arracher les cheveux ils s'en foutent complètement. Mais quand ils ont ce que vous leurs demandez ils donnent tous.

Je les considèrent comme des amis sincères généreux et modestes.


Dites moi si mon avis n'est pas approprié (je viens de lire un post disant que certaines parties du forum était réservées aux personnes asperger et comme je ne sais pas si mes raisons sont suffisamment "bonnes" pour poster ici...)
Invité
 

Message par Gainsbourg » Mer Mai 12, 2010 18:19

Cariatide a écrit :C'est aussi une technique de manipulation connue et utilisée par certaines sectes. Comme le fait d'en inventer de nouveaux pour décrire des concepts fumeux.

Quant au reste des écrits de kevinjo je n'ai pas d'avis, je ne m'avancerais pas à écrire quoi ce soit par rapport à un éventuel diagnostique (même hypothétique) ne connaissant pas bien le sujet et étant moi-même en questionnement.

Cependant dans ce raisonnement (ou dans la façon dont il est formulé) il y a quelque chose qui me gêne, sans que j'arrive très bien à définir quoi.

Dites moi si mon avis n'est pas approprié (je viens de lire un post disant que certaines parties du forum était réservées aux personnes asperger et comme je ne sais pas si mes raisons sont suffisamment "bonnes" pour poster ici...)
Re-bonjour Cariatide !
Tu m'as l'air d'être parfaitement aspie et je pense que tu as tous les droits pour poster ici. Je ne connais pas très bien le règlement du forum mais certains non-aspies connaissant des aspies interviennent depuis longtemps sans problème particulier.

Concernant Kevinjo, j'ai l'impression d'avoir créé une polémique sans le vouloir :(

B Mondeville a écrit :Dire que tout ça ne repose pas sur un socle logique est de la mauvaise fois pure, une des principale matière des études de philo (j'en ai bouffé pendant 3 ans), c'est la logique, formalisée par Aristote a partir de la Dialectique de Zénon d'Elée.
Bonjour Mondeville,
je n'ai pas l'impression que Kevinjo soit intéressé par l'échange : il n'est pas aspie, la philosophie n'est pas sa passion, il n'a aucune rigueur intellectuelle. Je pense plutôt qu'il cherche à nous enfumer en utilisant des concepts bancaux qu'il complique un peu pour troubler les esprits naifs, mais il ne s'est pas rendu compte que les aspies ne sont pas comme ses victimes habituelles : notre besoin d'ordre et de logique nous font voir immédiatement que son discours est complètement creux et que la démarche intellectuelle qu'il nous vend (il se cherche, etc) ne correspond pas DU TOUT à sa personnalité et ce qu'il fait.

Enfin enfin, je ne cherche pas à critiquer ou à créer une quelconque polémique, ça me fatiguerait pour rien. Je ne comprends pas pourquoi il a créé cette fausse personnalité, sûrement une histoire d'égo mais ça ne m'intéresse pas.

Bon je repars sur des fils plus intéressants :D
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par Invité » Mer Mai 12, 2010 18:27

Gainsbourg a écrit :Re-bonjour Cariatide !
Tu m'as l'air d'être parfaitement aspie et je pense que tu as tous les droits pour poster ici.
Bonoir Gainsbourg,

Je m'excuse... Mais, TOUT le monde a TOUS les droits de poster ici :!: Ce n'est pas à nous, ni à toi, de juger qui a droit de poster dans ce forum... Il faut prendre comme une richesse le fait que des personnes avec diverses problématiques, ou pas, puissent poster ici.

Un forum se veut un lieu dit d'échange, de partage, et d'acceptation de toutes communautés/religions/classes sociales/etc., même si j'en conviens que c'est bel et bien un forum en priorité pour les personnes nées avec un syndrôme d'Asperger ou de l'autisme de haut niveau.

Partages-tu (partagez-vous :arrow: pour les autres) mon opinion sur la question :?:

A bon entendeur Gainsbourg, et au plaisir de continuer à te lire ;-)

Amicalement,
SysDav
Invité
 

Message par Gainsbourg » Mer Mai 12, 2010 18:28

SysDav a écrit :]Bonoir Gainsbourg,

Je m'excuse... Mais, TOUT le monde a tous les droits de poster ici :!: Ce n'est pas à nous, ni à toi, de juger qui a droit de poster dans ce forum... Il faut prendre comme une richesse le fait que des personnes avec diverses problématiques, ou pas, puissent poster ici.

Un forum se veut un lieu dit d'échange, de partage, et d'acceptation de toutes communautés/religions/classes sociales/etc., même si j'en conviens, c'est bel et bien un forum en priorité pour les personnes nées avec un syndrôme d'Asperger ou de l'autisme de haut niveau.

Partages-tu (partagez-vous :arrow: pour les autres) mon opinion sur la question :?:

A bon entendeur Gainsbourg, au plaisir de continuer à te lire ;-)

Amicalement,
SysDav

Bonsoir SysDav ! C'est ce que j'ai dit dans la phrase suivant celle que tu as citée :D :D
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par Invité » Mer Mai 12, 2010 18:29

Alors j'ai sûrement mal compris :roll:

Mes excuses :?

A plus. ;-)
Invité
 

Message par Gainsbourg » Mer Mai 12, 2010 18:31

SysDav a écrit :Alors j'ai sûrement mal compris :roll:

Mes excuses :?

A plus. ;-)
Ben j'ai peut-être mis trop d'idées dans trop peu de phrases.
Dans la première phrase j'ai voulu reprendre le point de vue de Cariatide qui se demandait si elle était autorisée à poster, dans la deuxième phrase j'ai dit que mon expérience du forum m'avait laissé comprendre qu'il n'y avait pas de règle particulière.
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par Invité » Mer Mai 12, 2010 18:36

Gainsbourg a écrit :Ben j'ai peut-être mis trop d'idées dans trop peu de phrases. Dans la première phrase j'ai voulu reprendre le point de vue de Cariatide qui se demandait si elle était autorisée à poster, dans la deuxième phrase j'ai dit que mon expérience du forum m'avait laissé comprendre qu'il n'y avait pas de règle particulière.
Ah oui, là en effet, c'est beaucoup plus clair pour moi :oops:
Invité
 

PrécédentSuivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron