A quoi bon encore en (re)parler.

Espace libre de discussion.

A quoi bon encore en (re)parler.

Message par Invité » Ven Avr 16, 2010 23:14

Il y a quelques semaines maintenant, j'ai eu mon second (et dernier) RDV avec le Dr P. , qui s'occupe avant de l'autisme et Asperger chez les enfants autistes.

Je ne suis plus une enfant mais pas forcement le choix.

3 mois d'attente pour un RDV, trois mois à se souvenir, à chercher des détails qui peuvent aider ... creuser, encore creuser.

Puis le premier RDV arrive, il se passe bien, lueur d'espoir ... il faut parler, encore une fois (pour ceux qui savent ce que c'est de ne pas savoir parler de soi mais qui ont pas le choix, je sais ce que c'est.).

Le second sonne plus bizarrement, elle me dit que ma vie, mon passé, à sans doute influencé le fait que je me sente proche de l'asperger mais par le fait que je sois capable d'empathie envers mes proches, je ne rentre pas dans les cases.

"Mais, docteur ..." j'avais les larmes aux yeux, "ce n'est pas inné, je n'ai pas toujours su comprendre les autres, j'ai appris ..."

- Je ne dis pas le contraire mais je pense surtout qu'enfant, vous vous êtes vite mise dans un mode ou l'autre n'était pas necessaire... etc etc.
Je vous conseille de prendre rdv avec un psychothérapeute et nous nous revoyons plus tard, d'ici quelques mois.

NON, NON, NON.

Encore la vie sur pause, encore parler de soi, encore tout recommencer.

Je suis fatiguée, je n'en peux plus.

Je suis aspie, je le sais.
Ai-je la force de l'affirmer encore, oui.
De parler encore de moi à quelqu'un ... non, plus vraiment.

J'en ai déjà tellement dit ...
Invité
 

Re: A quoi bon encore en (re)parler.

Message par anna » Sam Avr 17, 2010 19:38

Oui, c'est tellement usant d'en parler...surtout quand on a l'impression de tjs dire la meme chose, de ne pas etre ecouté et de ne pas avancer mais seulement perdre son temps pour ensuite se sentir encore pire qu'avant...
Et puis...les specialistes...ce sont pour la plus part du temps ceux avec de l'experience !!! vous savez mieux que qui conque que faire de ce rdv à la cnhygnvcfhfg,nhg,... ON ZAPPE et on avance comme on peut, avec du bon sense, un bon coeur, et un sacré courage

De tout coeur avec vous !
AAAAAAAAAAH ( votre message m'a fortement énervé...) :x :evil: :twisted:
anna
Passionné
 
Message(s) : 195
Inscription : Dim Jan 24, 2010 12:30
Localisation : france

Message par maldoror » Jeu Avr 22, 2010 4:12

J'éviterai d'être vulgaire, mais pour avoir une grande connaissances des psy, je n'en respecte que très peu.

Je vous encourage à affronter la vie sans avoir recours à ces tiers souvent inutiles. La preuve: depuis que j'ai arrêté de les consulter, je vais mieux et je me sens en vie!
Avatar de l’utilisateur
maldoror
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Lun Jan 07, 2008 19:42
Localisation : val de marne

Message par omega » Jeu Avr 22, 2010 11:31

maldoror a écrit :Je vous encourage à affronter la vie sans avoir recours à ces tiers souvent inutiles. La preuve: depuis que j'ai arrêté de les consulter, je vais mieux et je me sens en vie!

+1000
Je ne saurais mieux dire! :lol:
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par lucied'ici » Jeu Avr 22, 2010 13:16

il y a quelques bons psychothérapeutes comme partout dans tous les corps de métier certainement. Faire une thérapie ça doit venir de soi, d'une envie d'aller fouiller profond et du courage de savoir remonter la merde pour être mal sur le coup c'est sur et mieux après, pour apprendre a vivre avec qui nous sommes aspie ou pas. Mais j'ai l'impression que c'est juste des mécanismes un peu différents pour y arriver.
L'étiquette m'a soulagée c'est certain et m'a aidé justement a adapter mieux la thérapie je penses.
En tout cas je te souhaites bon courage et bcp de soleil en toi.
Hello
lucied'ici
Passionné
 
Message(s) : 210
Inscription : Sam Fév 14, 2009 19:49
Localisation : alberville

Message par Invité » Jeu Mai 20, 2010 17:14

C'est dur de savoir qu'on est pas "comme les autres" et pourtant d'être traité comme tel.
Je ne sais pas si je tiendrais toute une vie comme ça.
Invité
 

Message par Gainsbourg » Jeu Mai 20, 2010 17:57

maldoror a écrit :J'éviterai d'être vulgaire, mais pour avoir une grande connaissances des psy, je n'en respecte que très peu.
+1 8) malheureusement.
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par Etienne » Ven Mai 21, 2010 7:49

C'est dur de savoir qu'on est pas "comme les autres" et pourtant d'être traité comme tel.
Je ne sais pas si je tiendrais toute une vie comme ça.



Je peux pas te laisser dire cela.Oui d'accord,c'est difficile la vie de tout les jours.Oui quand t'a décidé de faire quelque chose,tu le fait puis tu te prends en pleine ta dent ta différence.

Oui tu peux pas supporter d'être mis à l'écart.

Tu sais pas ce que ca va devenir,tu peux pas savoir comment ca va évoluer.Donc tu peux être ni sûr que ca va évoluer,ni sûr que ca va empirer.

:wink:
Rien n'est jamais acquis dans la vie.Toujours prêt à donner le dernier souffle.
Etienne
Regulier
 
Message(s) : 138
Inscription : Jeu Sep 17, 2009 7:44
Localisation : Limousin


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron