Fatigue liée au SA - des pistes ?

Espace libre de discussion.

Message par Alexandre76 » Mar Déc 22, 2009 20:13

je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par l’aménagement de l’environnement.

C'est à toi de le découvrir, quelques exemples qui me viennent à l'esprit :
- placer les élèves les plus "enthousiastes" à une certaine distance, 3éme rang par exemple, de façon à prendre un peu de recul (au sens littéral et figuré :lol: ) pour ne pas être "submergée" quand les questions fusent.
- vérifier que la lumière (néon) artificielle ne te gêne pas, il existe des néons spéciaux dans ce cas.
- mettre un protège écran supplémentaire sur ton écran d'ordinateur.
- revoir la disposition de ton bureau et de ceux des élèves si la pièce le permet. Après tout si tu es très compétente dans ton domaine, on devrait pouvoir te passer quelques singularités. J'ai imposé à la personne qui est dans mon bureau d'utiliser une lampe d'appoint plutôt que les néons au plafonnier, j'ai mis très longtemps avant de m'apercevoir que ça me gênait.
Bonne continuation dans tes recherches !
Moi je prends le S.A assez positivement et j'essaie d'être constructif.
De toute façon une différence ne se soigne pas, il faut trouver son propre chemin en s'adaptant. La connaissance du S.A aide beaucoup pour ça ! Le livre de T.Atwood m'a beaucoup apporté. Des échanges avec d'autres aspies aussi, sur ce forum et ailleurs.
Alexandre

8)
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Bat-Galim » Mer Déc 23, 2009 17:54

...même constat pour moi , fatigue et épuisement sont des mots que j'ai beaucoup employé .. j'ai du être hyper-vigilante , toujours faire gaffe à mon alimentation ..à mon sommeil ...à pratiquer une activité physique .Pratiquer avec assiduité : méditation et relaxation ; organiser des séjours loin de tout en pleine nature dans le calme total ...des retraites également ...changer de boulot quand j'étais à bout , quand mon cœur commençait à battre trop vite et trop fort ..! prendre des tas de trucs : magnésium ,(orotate ) , ginseng , enfin bref je les ai tous essayé et je continue . Ce qui a marché le mieux pour moi a été la réduction de mon temps de travail ( 6h/j fois 4/j hebdo) , malgré cela , depuis qques années , j'arrive à la maison et je ne peux plus "assurer" comme avant , heureusement je ne suis pas seule ..
La difficulté , pour moi , réside dans la coexistence de :
-l'anxiété-le perfectionnisme-une hyper activité "allégée" (enfin je crois!)- la passion ( enthousiasme )- la difficulté d'organisation et d'autres que je n'ai pas encore su bien identifier ...tant que mon corps ne m'impose pas le STOP eh bien je poursuis ma tâche . La maladie est souvent un moment salutaire , en effet , elle me permet de me reposer !!!! au fond de mon lit , ou dans mon intense lassitude je me régénère !!! seule, je ressens les bienfaits de cette pause , et mon cerveau continue d'analyser et de disséquer les situations de vie et de boulot , le plus souvent mes réflexions dans ces moments là sont très fécondes .
Je suis devenue hyper sensible à tous les excitants : pas de caféine , théine , une goutte de vin exceptionnellement le midi sinon je ne dors plus , pareil pour le chocolat ...la vitamine C j'ai du arrêter , le ginseng de même , tout cela contribuait à me défatiguer ( sauf le vin ) mais perturbait trop mon sommeil, j'étais encore plus nerveuse . Enfin , je dois me priver de beaucoup de petits plaisirs au quotidien.Pourtant je prends différentes plantes pour calmer l'anxiété , la déprime , et favoriser le sommeil ...
Bref cette une existence qui me demande beaucoup de discipline et de sacrifices , je confronte de plus en plus mes limites et mes incapacités , je me satisfais de petites choses , j'en fait beaucoup beaucoup moins qu'avant..je rêve parfois mais je dois vite renoncer . Mais mon enthousiasme reste intacte , prêt à s'enflammer encore et encore .
Moi qui étais toujours en action ou entrain de planifier une action future , je peux actuellement , lorsque je ne travaille pas , être totalement déconnectée du temps qui passe et cela est une expérience tellement reposante ,tellement merveilleuse .
Cette fragilité n'a fait que de s'accentuer avec les situations de vie qui peuvent être difficiles et ce malgré mon hyper vigilance ;paradoxalement une force intérieure croît toujours plus . Mon système nerveux est très vulnérable , jusqu'çà présent j'ai été bien accompagnée ( mon mari ) , je considère que c'est ma grande chance .
Bref , je ne crois pas qu'il y ait une solution de "guérison" qui soit radicale , nous devons vivre "consciemment" en observant méthodiquement les causes et les conséquences et amenager notre quotidien intelligemment ...peut être que les groupes de compétences sociales peuvent nous en apprendre long et faciliter notre vie avec les autres ; pour ma part je ne demande qu'à apprendre.
enfin libérée de cette ombre invisible
Avatar de l’utilisateur
Bat-Galim
Regulier
 
Message(s) : 134
Inscription : Dim Juin 21, 2009 14:25
Localisation : sur la vague

Message par Invité » Mer Déc 23, 2009 18:19

Tout à fait d'accord, toujours est-il que je suis au Ginseng depuis plus de 8 jours et cela me réussit pour me reconstituer d'une fatique générale à 50 ans (c'est pas rien à cet âge là !).

Le moins cher, comparaison faite, en fait est en pharmacie plutôt qu'en supermarché, avec surement une garantie de qualité, c'est même 29 euros les 150 gélules d'un coup, mais bon, on se calme... il parait qu'il ne faut pas prendre du Ginseng plus de trois mois d'affilé...non ?
Invité
 

Message par Alexandre76 » Mer Déc 23, 2009 18:36

Space a écrit :... il parait qu'il ne faut pas prendre du Ginseng plus de trois mois d'affilé...non ?

Il parait oui. Je ne sais pas pourquoi, j'ai cherché je n'ai pas trouvé.
Si quelqu'un a des infos ?
Alexandre
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Bat-Galim » Jeu Déc 24, 2009 1:11

..j'en ai consommé sur une longue période de temps , dans les années 90 , de la racine brute de très bonne qualité que j'achetais chez les chinois dans le 13ème . ..PLusieurs mois, c'est sûr , et puis cela m'a rendu hyper nerveuse et j'ai reçu l'info qui m'a fait arrêté : consommé trop longtemps il ferait grimper la tension ...???
enfin libérée de cette ombre invisible
Avatar de l’utilisateur
Bat-Galim
Regulier
 
Message(s) : 134
Inscription : Dim Juin 21, 2009 14:25
Localisation : sur la vague

Message par Invité » Jeu Déc 24, 2009 3:51

si je prend plus de 2 gélules de Ginseng par jour, 4 comme indiqué sur la boite, ça fait grimper en effet ma tension, et l'effet n'est pas positif sur la fatigue. Donc je me contente de deux par jour, et je verrai au bout de trois mois, dans deux mois et demi.
Invité
 

Précédent

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron