Fatigue liée au SA - des pistes ?

Espace libre de discussion.

Fatigue liée au SA - des pistes ?

Message par tanguy56 » Ven Déc 18, 2009 19:03

Bonjour à tous(tes),

Ma compagne qui est Aspie est épuisée depuis des années : depuis quelques semaines, nous comprenons que cela pourrait être lié au SA, en raison de son hypervigilance quant à l'environnement, au stress que les interactions sociales induisent chez elle et son perfectionnisme. Avant l'auto diagnostic de SA, nous sommes bien sûr passées par tous les examens possibles et imaginables. Globalement, rien. En tout cas, jamais rien pouvant expliquer son état. Ma compagne est enseignante, elle aime son travail (donc pas de pb de motivation en soi), ses conditions de travail sont satisfaisantes (collège calme, élèves qui "l'aiment bien", pas de conflit avec les collègues, la hiérarchie). Sa fatigue est liée cependant directement à son travail : elle est "épuisée" physiquement et mentalement après ses cours ou après les préparations de cours (qui, effectivement, sont lourdes car elle a développé une pratique innovante sur ordinateur), parfois après des contacts avec l'extérieur (comme des courses dans les magasins par exemple). Avant que l'on sache pour le SA, le médecin traitant avait conclu à une dépression (il est vrai qu'elle vit comme une injustice énorme l'absence de reconnaissance de son travail par la hiérarchie indirecte alors même qu'elle est félicitée par des collègues, les parents d'élèves etc... et qu'elle se met une pression énorme pour rester au "top"). La découverte du SA a été un soulagement au départ, au sens où elle s'est beaucoup renseignée, s'est "reconnue" et a commencé à mettre en place des stratégies pour "lâcher prise". Elle a d'ailleurs eu des "mieux". Mais là, elle est nouveau fatiguée (après avoir eu une sorte de grippe légère) et le moral est à plat.
Etes-vous fatigués parfois au point de l'épuisement (quand ça lui arrive, elle peut dormir deux/trois heures l'après-midi) ? Dans quelles circonstances ? Comment luttez-vous contre ça ? Cela vous déprime t-il ? Quels conseils pourriez-vous lui donner ? Merci !
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par chasseuse21 » Ven Déc 18, 2009 20:09

bonsoir,
ma mère et moi même sommes aspies et la réponse est oui! Depuis le mois de mai dernier, ma mère est en arrêt de travail, à la suite d'un burn out! Il lui a fallut plusieurs mois de repos, avec des siestes l'après midi, pour commencer à se débarrasser doucement de sa fatigue. En fait, elle n'en pouvait plus de la vigilance dont elle devait faire preuve au travail, en travaillant en constantes interactions avec des enfants.
Les médecins du centre autisme qu'on fréquentent nous ont assuré que cela n'était pas anormal dans les syndromes d'asperger!
Image
chasseuse21
 
Message(s) : 9
Inscription : Dim Oct 11, 2009 16:53
Localisation : Belgique

Message par tanguy56 » Ven Déc 18, 2009 20:36

chasseuse21 a écrit :bonsoir,
ma mère et moi même sommes aspies et la réponse est oui! Depuis le mois de mai dernier, ma mère est en arrêt de travail, à la suite d'un burn out! Il lui a fallut plusieurs mois de repos, avec des siestes l'après midi, pour commencer à se débarrasser doucement de sa fatigue. En fait, elle n'en pouvait plus de la vigilance dont elle devait faire preuve au travail, en travaillant en constantes interactions avec des enfants.
Les médecins du centre autisme qu'on fréquentent nous ont assuré que cela n'était pas anormal dans les syndromes d'asperger!


Je suis la compagne de Tanguy, et je vous remercie de votre réponse.
J'ai fait plusieurs burn out, mais les arrêts de travail étaient très courts, car cumulés à des vacances scolaires (3 semaines maximum de repos).
Mais le retour aux activités professionnelles (je suis prof dans un collège) signifie systématiquement une grande fatigue, qui réapparaît quotidiennement vers 10 H 00 et après le déjeuner.

Vous dîtes que la fatigue n'est pas anormale dans les SA, mais savez-vous quelle thérapie entamer pour ne plus être fatigué ?
Après son repos de plusieurs mois, votre mère pourra-t-elle envisager un retour à la vie normale ? Lui a-t-on conseillé des stratégies pour ne plus souffrir de fatigue ?
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par lucied'ici » Ven Déc 18, 2009 23:34

juste un petit mot encore sur le régime sans gluten et sans caseine...
Avant de le faire j'étais tout le temps épuisée et a l'ouest... ça va bcp mieux aujourd'hui j'ai moins besoin de me concentrer m^me si c'est vrai que je ne travaille plus je peux enfin faire du sport,et je ne dois plus tout le temps lutter ce qui me rendait dépressive...

Bon courage a vous.
Hello
lucied'ici
Passionné
 
Message(s) : 210
Inscription : Sam Fév 14, 2009 19:49
Localisation : alberville

Message par Michka » Sam Déc 19, 2009 10:23

Bonjour Tanguy et la compagne de tanguy

c'est un témoignage intéressant

Michka
Dernière édition par Michka le Lun Fév 08, 2010 9:40, édité 1 fois.
Michka
Passionné
 
Message(s) : 197
Inscription : Mer Avr 22, 2009 18:46
Localisation : France

Trucs en classe

Message par tanguy56 » Sam Déc 19, 2009 13:57

Bonjour,
En classe, j'ai développé des stratégies pour ne plus souffrir de mon perfectionnisme et mon hypervigilance.
Je dois préciser que je travaille sur ordinateur portable, un vidéoprojecteur et un Tableau Blanc Interactif, en raison d'un handicap moteur (pied paralysé qui m'empêche une station debout prolongée)
- Connaître mon cours sur le bout des doigts, et veiller à préparer tous les documents nécessaires au préalable afin de créer un cadre sécurisant (bureau bien rangé)
- Rester assise, le dos bien droit
- Respirer calmement, si possible recourir à la respiration ventrale
- Détendre les muscles du cou et des épaules (pour guérir enfin des tendinites aux membres supérieurs)
- Agir très calmement, ralentir les gestes, que l'on ferait plus rapidement au naturel
- Laisser les élèves répondre à mes questions en veillant à les guider le moins possible : si la réponse attendue n'est vraiment correcte, ne pas poser de nombreuses questions pour amener l'élève interrogé à la bonne réponse, mais s'adresser à un autre élève, sans rien dire, simplement en le nommant ou en le regarder. Garder un masque impassible est un peu désarmant pour les élèves, mais ils comprennent ainsi qu'ils doivent faire des efforts supplémentaires qui les amèneront à la réponse attendue. Cependant, je me force à me contenter d'une réponse correcte, sans être parfaite : je reformule ensuite l'essentiel moi-même, en peu de mots.
- Ne pas dicter la trace écrite : la lire une fois, lentement, et laisser les élèves la prendre en note.
- Profiter de la prise de note, du travail en autonomie, des extraits vidéos ou sonores, pour lâcher prise et se reposer
- Prendre régulièrement des fleurs de Bach, chez Biofloral : complexe n°5 communication sociabilité écoute, complexe n°C7 équilibre clarté mentale bien-être, complexe n°8 altruisme tolérance, complexe n°3 force volonté concentration, complexe n°6 confiance sérénité relaxation...
Tout cela demande des efforts, et ce n'est pas facile à appliquer systématiquement.
Certains jours, le naturel prend le dessus.
Ou l'impression que tout est acquis et que l'on peut se refaire confiance. Ce n'est pas le cas. Je dois sans cesse me forcer à revenir à ces stratégies.
Mais quand je les applique, cela marche !
Cependant, j'ai un tel passif (60 heures par semaine depuis presque 15 ans, et 40 pendant les petites vacances), que j'ai beaucoup de mal à me sortir de ma fatigue.
De plus je crois avoir compris une autre source de fatigue : l'écran d'ordinateur. Ma sensibilité exacerbée entraîne une fatigue oculaire importante. Il y a des tas de choses à mettre en place (réglages, conditions de travail, attitudes à adopter...). Si cela peut vous aider, je pourrai détailler tout cela.
Quant à l'impression d'être nulle, oui, cela m'est arrivée en début d'année, avec deux classes un peu difficiles : mais j'ai compris que ma rigidité était en grande partie responsable de cet état de fait. Je me suis remise en question en élaborant toutes ces stratégies et cela va beaucoup mieux. Je n'ai plus aucun problème avec ces deux classes. L'élève qui m'avait prise en grippe (parce que je l'avais pris en grippe) m'a même offert des chocolats le lendemain de la réunion parents-professeurs !
Je suis prof d'histoire-géographie en collège. Je partage ma pratique sur un blog que je peux donner en privé si cela vous intéresse.
Marie, la compagne de Tanguy
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par Alexandre76 » Dim Déc 20, 2009 9:17

Bonjour,
Au sujet de la fatigue, je prends du ginseng. J'ai créé un sujet là-dessusICI
En période où je suis stressé à mon boulot (hypervigileant, etc...) je pratique l'effort physique (nage, marche) pour me fatiguer physiquement, ce qui me permet de mieux me reposer (= bonne fatigue=sommeil + récupérateur).
Cela a amélioré ma vie mais il m'arrive encore souvent de finir épuisé. Je crains que ce ne soit dû à mon fonctionnement : il n'y a rien à y faire.
J'aimerai bien avoir un appareil pour comparer combien d'énergie je dépense entre la réalisation d'une analyse technique poussée et une conversation avec un neuro-typique.
Certaines choses épuisent, il faut les trouver et essayer de les limiter.
Alexandre
Dernière édition par Alexandre76 le Lun Déc 21, 2009 10:13, édité 1 fois.
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Re: Trucs en classe

Message par Vic » Dim Déc 20, 2009 23:17

tanguy56 (Marie) :

Je suis prof d'histoire-géographie en collège.
Je partage ma pratique sur un blog que je peux donner en privé si cela vous intéresse.
Marie, la compagne de Tanguy

==================================

Marie, cela m interresserait d avoir l adresse de ton blog
Vic
Passionné
 
Message(s) : 220
Inscription : Sam Juin 20, 2009 18:46
Localisation : Sud

Re: Trucs en classe

Message par tanguy56 » Lun Déc 21, 2009 11:53

Marie, cela m interresserait d avoir l adresse de ton blog[/quote]

Voilà mon adresse e-mail : loups56@cegetel.net.
Ecris-moi en précisant bien le sujet (ce qui m'évitera de le détruire sans l'ouvrir) et je te donnerai l'adresse.
Marie
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par claudine38 » Lun Déc 21, 2009 15:32

Bonjour Tanguy ça m'intéresserait d'avoir l'adresse de ton blog, un grand merci
caphiclo@msn.com

Excellentes fêtes de fin d'année à toutes et tous.
Philippe (11 ans) enfin diagnostiqué aspie
claudine38
Nouveau
 
Message(s) : 11
Inscription : Lun Juil 14, 2008 20:03
Localisation : Isère près de Grenoble

Re: Fatigue liée au SA - des pistes ?

Message par omega » Lun Déc 21, 2009 16:00

tanguy56 a écrit :Sa fatigue est liée cependant directement à son travail : elle est "épuisée" physiquement et mentalement après ses cours ou après les préparations de cours (qui, effectivement, sont lourdes car elle a développé une pratique innovante sur ordinateur), parfois après des contacts avec l'extérieur (comme des courses dans les magasins par exemple).

Pour mon cas, la fatigue au travail est directement liée à l'ennui, au manque de stimulation... qui me minent moralement et physiquement.
Si ce n'est pas le cas pour ta compagne, il faudrait essayer d'identifier la chose qui lui bouffe son énergie: ça peut être les relations avec les autres, le perfectionnisme, le don de soi au détriment de soi, etc. Bref, localiser l'"hémorragie" dans un premier temps.

Etes-vous fatigués parfois au point de l'épuisement (quand ça lui arrive, elle peut dormir deux/trois heures l'après-midi) ? Dans quelles circonstances ? Comment luttez-vous contre ça ? Cela vous déprime t-il ? Quels conseils pourriez-vous lui donner ? Merci !

Fatiguée en permanence, régulièrement épuisée, oui.
Cela ne me déprime pas: quand je suis crevée, je suis crevée ... mais j'ai toujours le moral.

Au niveau conseils, heuuu...
Essayer d'avoir conscience à chaque instant de l'énergie qu'on débite/accumule, et être capable de s'adapter en conséquence. On apprend à se gérer, et cela évite sauf accident de se retrouver dans un état d'épuisement.

Et être capable de discerner la priorité réelle des choses: ne pas s'épuiser sur des broutilles, être capable de mettre de côté voire refuser, si ce n'est pas réellement grave et urgent.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par tanguy56 » Lun Déc 21, 2009 17:11

Nous lisons toutes vos réponses, l'une et l'autre, avec beaucoup d'attention et vous remercions toutes et tous pour le temps que vous consacrez à Marie. Mercredi, je vais aller lui acheter du ginseng. Quant aux stratégies, aux idées, si vous en avez d'autres, on est toujours preneuses !
Par contre, détail technique : est-ce que quelqu'un sait pourquoi on ne parvient pas à envoyer des MP : à chaque fois que l'on clique, cela nous répond que la fonction est désactivée pour le forum.
Merci !
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par Alexandre76 » Lun Déc 21, 2009 17:20

"est-ce que quelqu'un sait pourquoi on ne parvient pas à envoyer des MP"
Oui, moi je sais :wink:
...
:lol:
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par tanguy56 » Lun Déc 21, 2009 17:44

Disons que ça m'aurait fait plaisir que tu me dises pourquoi :D mais bon, j'aurais peut-être dû préciser ! :lol:
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par tanguy56 » Lun Déc 21, 2009 20:32

Claudine38, votre mail ne fonctionne pas !
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Message par Invité » Lun Déc 21, 2009 20:58

OK GINSENG !

J'en prend depuis moins d'une semaine et ça a de l'éffet positif pour résoudre la fatigue.

Il faut cependant le doser soi-même, au lieux de 4 gélules par jour, j'en prend 2 avec un thé au ginseng. On trouve tout cela au supermarché.

tanguy56 et/ou Marie j'aimerai aussi avoir votre adresse de blog, voici mon email :

jacques.olivier@numericable.com

En effet, j'ai plein d'information sur les enseignants, le SA et ce qu'il faut faire en cas de problème.

A bientôt
Dernière édition par Invité le Mar Déc 22, 2009 7:34, édité 1 fois.
Invité
 

Re: Trucs en classe

Message par Vic » Lun Déc 21, 2009 23:07

" Marie, cela m interresserait d avoir l adresse de ton blog "

Marie :

Voilà mon adresse e-mail : loups56@cegetel.net.
Ecris-moi en précisant bien le sujet
(ce qui m'évitera de le détruire sans l'ouvrir) et je te donnerai l'adresse.

=====================================

oui, merci, en t envoyant un email, je mettrai en sujet "VIC"
Vic
Passionné
 
Message(s) : 220
Inscription : Sam Juin 20, 2009 18:46
Localisation : Sud

Message par Alexandre76 » Mar Déc 22, 2009 1:53

tanguy56 a écrit :Disons que ça m'aurait fait plaisir que tu me dises pourquoi :D mais bon, j'aurais peut-être dû préciser ! :lol:

Exact ;-)
Il faut toujours deviner ! Tsssssssss !
C'est un souhait des administrateurs du forum, je ne sais pas pourquoi.
désolé :oops:
@ Space :
Génial si le ginseng marche pour toi aussi.
Je suis très en dessus de tes dosages, tant mieux pour toi, c'est plus économique ;-)
Un petit message sur le post dédié au ginseng stp ;-) Si tu peux expliquer ton test, ça m'intéresse.
Alexandre
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mar Déc 22, 2009 5:43

@ Marie

Je crois que les aspi(e)s ont beaucoup de qualité pour faire de bons enseignants.
Je ne sais pas si cela peut t'aider mais peut-être alors je tente.
Les rituels.
Visiblement tu as adopté des rituels pour travailler.

Pourrais-tu en dire plus là dessus.
Te prennent-t'ils du temps ?
As-tu le sentiment qu'ils sont efficaces ?
Je me suis débarrassé progressivement de certains rituels qui me pompaient trop d'énergie, je les ai remplacé par des automatismes simples (qui sont d'autres rituels, certes, mais simplifiés). Je crois que la finalité des rituels est de remettre en ordre ses idées en se rassurant (ordre=sécurité=stabilité). Il s'agit d'obtenir la même chose mais plus simplement et plus rapidement.

Y-a t'il des heures où tu es plus fatiguée ?

Manifestement tu es perfectionniste : je sais à quel point cela peut être épuisant.
Une stratégie que j'ai adopté et que j'ai baptisé pour moi "efficience", pour contrebalancer cette tendance à vouloir toujours penser à tout et à fond.
je ne cherche plus la perfection mais le meilleur résultat sur un temps imparti et surtout, oh oui surtout par rapport à ce qui est attendu et non pas à mon idéal de perfection.
Et bien ce n'est pas facile !
De ce que tu as écris je suppose que tu aimes beaucoup ton travail et que tu en fait beaucoup plus que les autres.
Pour ma part j'essaie de faire une moyenne en ajoutant juste ce qu'il faut de valeur ajoutée à mon travail : mais pas plus. Cela n'a pas toujours été le cas, et ça m'arrive encore d'en faire trop.
L'année dernière j'ai craqué et cela m'a beaucoup fait réfléchir.
Aujourd'hui je suis à 80 % et j'avoue que ça va beaucoup beaucoup mieux !
En remettant le travail à sa juste place, je me suis recentré autours de ma famille, mes enfants et surtout : moi-même (pas par égoïsme mais mais nature m'y pousse).
Essaies d'observer ce qui déclenche chez toi des réactions énergivores :
- dans quel situation/contexte deviens-tu hypervigilante ?
- qu'est ce qui provoque des "remous" en toi ?
- quand cela t'arrive, sois attentive à ton corps et prends note de tes tensions et réactions.
C'est en m'exposant volontairement à mes sources de stress tout en me relaxant que j'ai progressé. Après je ne suis pas maso non plus
:lol:
Deux pistes :
- travailler sur sa propre réaction instinctive à son environnement : pour le mental mais aussi et surtout pour le corps, on n'a pas toujours conscience qu"on se "raidit" lol.
- aménager son environnement pour réduire les sources de stress.
Bonne chance à toi et ne reste pas abattue, je suis sûr que tu finiras par trouver ton mode d'emploi.
Alexandre qui fait l'insomniaque mais qui devrait vraiment aller dormir sinon ça ne va pas être beau demain :roll:
:wink:
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Trouver mon mode d'emploi

Message par tanguy56 » Mar Déc 22, 2009 19:35

Merci Alexandre76 de ton long post, cela me fait chaud au cœur !
Ce que tu appelles « rituels » sont pour moi des stratégies qui ne me prennent pas de temps particulier : d’une part veiller à ce que les documents à distribuer aux élèves soient prêts par exemple, car s’ils ne le sont pas, il faudra bien les préparer ; d’autre part veiller à avoir une attitude le plus calme possible (bien assise sur mon siège de bureau, dos droit, respiration lente et ventrale, débit de parole lent, etc.).
Lorsque je parviens à adopter une attitude calme et à modérer mon débit de parole et mon enthousiasme, c’est extrêmement efficace. Mais le naturel revient souvent au galop : lorsque les élèves me submergent de questions parce que le cours leur plaît (et c’est très souvent le cas, grâce à mon perfectionnisme pédagogique et technique), j’ai beaucoup de mal à maîtriser mon enthousiasme. Je me bats, lorsque je conçois mes cours, pour les rendre les plus attractifs possibles : l’enthousiasme des élèves, c’est le signe que cela marche, alors réprimer mon propre enthousiasme, ce n’est pas facile.
Je suis fatiguée après deux heures de cours, à 10 H 40, et j’ai un énorme coup de pompe après le repas (j’ai un aménagement de poste, et tous mes cours se déroulent pendant les quatre heures de la matinée, puis je rentre déjeuner chez moi, et je conçois mes cours l’après-midi et le week end). Ma compagne me fait un massage d’huiles essentielles après le repas, et cela me régénère bien (base d’huile d’amande douce, 2 gouttes de lavande, 2 gouttes de citrus, 2 gouttes d’orange douce).
Depuis que je sais que je suis Asperger, je lutte contre mon perfectionnisme en classe, en adoptant ce que tu as appelé l’efficience. Ce n’est en effet pas facile, mais pas trop quand même, et c’est finalement ce que je parviens le mieux à faire, surtout si mon cours derrière est particulièrement solide. Autrement dit, je continue de bétonner la conception des cours, pour pouvoir me relâcher un peu en classe.
J’en fais donc beaucoup plus que les autres, mais pour l’instant, je ne suis pas prête à faire moins.
J’apprends de plus en plus à me connaître, et j’ai remarqué que j’étais surtout épuisée quand j’essayais de convaincre mon interlocuteur, surtout quand je suis persuadée que c’est pour son bien (faire passer une idée, une connaissance ou une compétence essentielle aux élèves par exemple). Dans ces moments-là, je ne parviens pas à me dire : « Stop Marie, tu es en train de te fatiguer ! » ; je me dis au contraire « Marie, tu te fatigues, mais tu ne peux pas abandonner maintenant... ». J’ai souvent conscience de m’épuiser, mais en classe, j’ai beaucoup de mal à éviter ou à mettre un terme rapide à ces situations.
Tes pistes de travail me semblent très intéressantes ; je vais y réfléchir. Par contre, je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par l’aménagement de l’environnement.
Merci à toi pour tous ces conseils.
Je veux te croire, quand tu me dis que je vais trouver mon mode d’emploi. Cela me rend l’espoir.
"Si tu ne sais pas où tu vas, sache au moins d'où tu viens"
tanguy56
Regulier
 
Message(s) : 92
Inscription : Lun Nov 16, 2009 17:45
Localisation : Vannes

Suivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)