ma différence me rend très triste

Espace libre de discussion.

ma différence me rend très triste

Message par bb » Sam Juil 16, 2005 15:11

bonjour,
j'introduis un nouveau sujet qui me tourmente
j'imagine qu'il y a d'autres adultes asperger que moi qui vivent mal leur différences, par rapport aux désirs d'accomplir et vivre certaines situations dans la vie, comme être à l'aise dans un groupe lors de sortie, ressentir le bien être d'un gros calin sans menace de surchage sensorielle et sonc de crise, etc.
plus préciséement, ma question est :

il y a-t-il parmis vous des adultes qui souffrent aussi du fait que leurs singularités ne changeront peut être jamais alors que celles-ci occasionnent quotidiennement des tristesses?
si vous ne parvenez pas à accepter cet état de fait, comment tentez-vous d'y remédier, de vous aimez malgré tout ces interdit de communication normales que nous impose l'autisme de haut niveau, les différents t.e.d., le syndrome asperger?

comment vous présentez-vous au monde en général malgré vos difficultés, dans les divers domaines de vie ou la realtion est l'outil indispensable pour se faire comprendre?
j'espère que mes interrogations sont claires, sinon :oops: :) désolée et dites moi comment vous percevez ces questions merci de vos réponses, je suis vraiment très triste, car je ne peux partager dans le contact réel mes soucis d'incompréhension du monde, poser des questions pour que l'on m'explique de face à face, même si j'apprécie beaucoup les forums auxquels je suis inscrite. merci de me lire
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par julian55 » Dim Août 07, 2005 23:02

Bonjour bb,

J'ai lus avec interet tes questions, et aussi le sujet sur la tristesse. Moi aussi j'ai des moments de solitude. J'ai 26 ans, et j'évite les sorties en groupe mais que je veux rentrer dans un groupe. Je fais appelle a une amie qui connait un peut le probleme du S.A.. Des fois je suis tout seul, et je me retrouve dans mon coin. Et j'entend tres souvent des reflexions.

C vrai que des fois, on me dit que je suis contraire aux autres avec mon resonnement.

J'espere avoir repondus un peut, a tes questions.
julian55
julian55
Nouveau
 
Message(s) : 19
Inscription : Sam Mars 05, 2005 21:22
Localisation : Marne

Message par bb » Lun Août 08, 2005 23:53

bonjour julian55,

absolument, c'est une partie des questions que j'ai posé, et même si cela n'avait pas été le cas, la thématique étant respectée cela me ferait plaisir de te lire.

merci de me lire a+
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par istEric » Mer Juin 07, 2006 21:47

1 ) Eric !kick "différence"; !loveyou unicité
2 ) on ne peut changer un loup en mouton
3 ) puisque je ne suis pas un mouton... je fais avec mon unicité.
4 ) si ça plait pas : que ces moutons restent des moutons et aillent à l'abbatoir mais sans moi.
5 ) je tiens à mon intégrité et ce malgrè les échecs que j'aurai à essuyer.
istEric
 

Re: ma différence me rend très triste

Message par lulu » Sam Juin 10, 2006 20:05

bb a écrit :bonjour,
j'introduis un nouveau sujet qui me tourmente
j'imagine qu'il y a d'autres adultes asperger que moi qui vivent mal leur différences, par rapport aux désirs d'accomplir et vivre certaines situations dans la vie, comme être à l'aise dans un groupe lors de sortie, ressentir le bien être d'un gros calin sans menace de surchage sensorielle et sonc de crise, etc.
plus préciséement, ma question est :

il y a-t-il parmis vous des adultes qui souffrent aussi du fait que leurs singularités ne changeront peut être jamais alors que celles-ci occasionnent quotidiennement des tristesses?
si vous ne parvenez pas à accepter cet état de fait, comment tentez-vous d'y remédier, de vous aimez malgré tout ces interdit de communication normales que nous impose l'autisme de haut niveau, les différents t.e.d., le syndrome asperger?

comment vous présentez-vous au monde en général malgré vos difficultés, dans les divers domaines de vie ou la realtion est l'outil indispensable pour se faire comprendre?
j'espère que mes interrogations sont claires, sinon :oops: :) désolée et dites moi comment vous percevez ces questions merci de vos réponses, je suis vraiment très triste, car je ne peux partager dans le contact réel mes soucis d'incompréhension du monde, poser des questions pour que l'on m'explique de face à face, même si j'apprécie beaucoup les forums auxquels je suis inscrite. merci de me lire



Je suis autiste asperger mais n'est jamais l'impression d'être différente des autres d'un point de vue social.
Je suis à l'aise dans un groupe en sortie, je ressent le bien être d'un gros calin sans problèmes sans avoir de menace de surchage sensorielle, ni de sons de crise.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Message par tacrepe » Dim Juin 25, 2006 10:23

moi j'ai la chance de pouvoir aller dans un grand magasin prendre le bus suivre une scolarité normale ect sans que trop d'émotion me submerge meme si a certaines periodes c'est plus dur je pence surtout aux periodes de fete ou les magasin sont bondé ainsi que les bus la me balader dans les grandes surface devien un enfer alor que en temps normal cela ne me déplais pas au fond meme si au bout d'un moment ça m'overdose

au lycé j'évite les endroit susceptible de me stresser: la cour par exemple une suis une fervante adepte du CDI par contre le self est une jungle c quasi suicidaire mai je n'ai pas le choix une fois je n'est pas eu le courage d'y aller suite a une dispute avec une prof qui refusai de comprendre mes difficultés

donc en gros je tolère bien les endrois publiques meme si sa doit rester a petite dose sela ne m'enpèche pas de me sentir seule face au monde quand je me tue a expliqué quemlque chose mais personne comprend quand on me demande d'expliqué pourkoi j'aime telle ou telle choses alor que je ne sai pas répondre (cette question a sucité une des plus grandes crise de mon existance) quand au lycé des gars vienne se foutre de ma gueule ect
pour y remédié j'essaye de positiver j'essaye de voir tout les avantages a etre autiste ou alor faire le vide bloquer tout les stimulis mettre de la musique et sy abandonner
quand je suis en forme le matin je me lance des petit défi du genre : ben aujourd'hui quand les camarade de classe vont vouloir te serrer la main ben tu va le faire (je déteste le contact fisique alor abituellement je les envoie balader sa les met en rage se qui n'arange pas ma position) des fois j'y arrive et je suis vraiment fiere de moi (meme si je sai que cette victoire n'est la pluspart du temps que provisoire) des fois je ny arrive pas et je suis déçu mais bon dans tous les cas ces journées ou j'arrive a peu pre a prendre les choses en main sont les meilleurs de toutes
tacrepe
Regulier
 
Message(s) : 137
Inscription : Lun Déc 20, 2004 18:00
Localisation : quelque part

Message par 01011000 » Dim Juin 25, 2006 20:33

J'en ait MARRE d'avoir à me tuer pour communiquer avec les NT. Ça me rend fou. C'est tellement plus simple de discuter avec un autre asperger. Je n'espère plus me faire d'amis NT, c'est peine perdu. Eux ils ne parlent que d'épiphénomènes de leur vie alors que moi j'aissai de compremdre la mécanique du monde. Petit jeu : dites 8018 rapidement, les quatres chiffes à la fois. J'étais au téléphone quand j'ai dit ça à quelqun et ça m'a presque rendu fou. Je riait et la personne à qui je parlait ne pouvais évidemment pas comprendre que "(l'instruction menaçait de faire une boucle infinie et de provoquer une erreur fatale du système. Quand cela arrive, il faut tenter de reprendre le problème sous un autre angle, sinon il reste le "manual override" (outrepasser le cerveau et fermer l'alimentation pendant une courte période).)"
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par 01011000 » Dim Juin 25, 2006 21:27

Je fait une petite correction, je devait dire "deux chiffres à la fois" au lieu de "quatre chiffres à la fois". Vous devez donc dire "80" puis "18".
01011000
Regulier
 
Message(s) : 98
Inscription : Jeu Mars 30, 2006 23:04
Localisation : Québec

Message par aurelien25 » Dim Juin 25, 2006 21:45

80+18=98 :)
aurelien25
Regulier
 
Message(s) : 139
Inscription : Sam Juin 03, 2006 21:45
Localisation : bretagne


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité