Comment se comporter avec un asperger ?

Espace libre de discussion.

Comment se comporter avec un asperger ?

Message par blueangel » Lun Oct 27, 2008 19:00

Bonjour,

je suis nouveau ici. Voilà, ma meilleure amie est atteinte du syndrome d'asperger et j'aimerais en savoir davantage sur l'attitude que je dois avoir avec elle. Que dois-je éviter de dire ou de faire et de quoi a t-elle besoin ?

En vous remerciant,
BlueAngel
blueangel
 
Message(s) : 6
Inscription : Lun Oct 27, 2008 18:15
Localisation : Sud de la France

Message par Veronique1 » Lun Oct 27, 2008 19:32

Bonjour et bienvenue sur le forum,

Comme il n'est, bien sûr, pas possible de répondre à cette question, en un seul post...au hasard...la prevenir le plus possible de ce qu'il va arriver, (eviter les surprises)...quand vous souhaitez quelque chose, ne pas demander au dernier moment, quelques jours à l'avance, qu'elle ait le temps de s'habituer à l'idée, et qu'elle s'approprie le désir... Amicalement
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Invité » Lun Oct 27, 2008 21:47

et ne pas oublier qu'on a la facheuse manie de prendre les choses que les gens disent au pied de la lettre.......
Invité
 

Message par rêveur » Lun Oct 27, 2008 23:20

Steph a écrit :et ne pas oublier qu'on a la facheuse manie de prendre les choses que les gens disent au pied de la lettre.......


une lettre n'a pas de pied, elle n'a même pas de volume, ce n'est qu'une surface
rêveur
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Dim Oct 12, 2008 23:03
Localisation : Terre

Message par dark » Mar Oct 28, 2008 3:36

Veronique1 a écrit :Bonjour et bienvenue sur le forum,

Comme il n'est, bien sûr, pas possible de répondre à cette question, en un seul post...au hasard...la prevenir le plus possible de ce qu'il va arriver, (eviter les surprises)...quand vous souhaitez quelque chose, ne pas demander au dernier moment, quelques jours à l'avance, qu'elle ait le temps de s'habituer à l'idée, et qu'elle s'approprie le désir... Amicalement
Eviter les surprises? Pourquoi?
Avoir le temps de s'approprier le désir? Je ne comprend pas ce que vous voulez dire.
dark
Regulier
 
Message(s) : 110
Inscription : Sam Oct 18, 2008 9:50
Localisation : loire

Comment se comporter avec un asperger ?

Message par blueangel » Mar Oct 28, 2008 12:54

Bonjour à tous,

Veronique1 a écrit :Bonjour et bienvenue sur le forum,

Comme il n'est, bien sûr, pas possible de répondre à cette question, en un seul post...au hasard...la prevenir le plus possible de ce qu'il va arriver, (eviter les surprises)...quand vous souhaitez quelque chose, ne pas demander au dernier moment, quelques jours à l'avance, qu'elle ait le temps de s'habituer à l'idée, et qu'elle s'approprie le désir... Amicalement

dark, il faut savoir qu'un asperger ne doit pas être brusqué.
Ils n'aiment pas aussi ce qu'ils ne peuvent comprendre (idées implicites, expressions...). Ils doivent donc avoir le plus d'informations claires possibles sur "ce qui va arriver".

Autres interrogations : j'aimerais savoir comment est-ce que je peux rassurer une amie asperger de ma présence et si tout contact physique est à proscrire. Y -a- t-il des signes particuliers à observer ?

Bonne journée.
BlueAngel
blueangel
 
Message(s) : 6
Inscription : Lun Oct 27, 2008 18:15
Localisation : Sud de la France

Message par Veronique1 » Mar Oct 28, 2008 13:15

Non, bien sur que non, le contact physique n'est pas à proscrire, il suffit de la mème façon de prévenir, ne pas prendre au dépourvu,.."j'aimerai poser ma main sur ton épaule, est ce que tu es d'accord ?"...
oui pour la deuxieme question.
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Comment se comporter avec un asperger ?

Message par blueangel » Mar Oct 28, 2008 15:07

Comment puis-je mettre en confiance une amie asperger quand je suis près d'elle ?

Nous nous connaissons depuis 1 an. Bien qu'elle tienne beaucoup à moi, elle se confie pour ce qui est de l'ordre du privé (problèmes...) à une de ses amies. Elle n'arrive pas à m'accorder autant de confiance que moi, qui suis un garçon, à son égard. Cela m'aiderait pour l'assister au quotidien.
:roll:
BlueAngel
blueangel
 
Message(s) : 6
Inscription : Lun Oct 27, 2008 18:15
Localisation : Sud de la France

Re: Comment se comporter avec un asperger ?

Message par florent155 » Mar Oct 28, 2008 15:24

blueangel a écrit :Comment puis-je mettre en confiance une amie asperger quand je suis près d'elle ?

Nous nous connaissons depuis 1 an. Bien qu'elle tienne beaucoup à moi, elle se confie pour ce qui est de l'ordre du privé (problèmes...) à une de ses amies. Elle n'arrive pas à m'accorder autant de confiance que moi, qui suis un garçon, à son égard. Cela m'aiderait pour l'assister au quotidien.
:roll:


Tu es sûr que c'est vraiment pour l'assister?
Elle a déjà une amie..
Même les personnes normales font de même.. (désolé, vraiment de ne pas être aussi naïf), "a moi aussi essayé il y a un an , a moi pas réussi.. "
Une amie à qui se confier concernant les problèmes suffit amplement et valorise le fait même que cette amie est une personne importante pour elle... et que un problème confié à une personne de valeur vaut mieux que pleins de souci disséminés à des connaissances (la confiance que l'on accorde est signe de beaucoup de valeur, elle ne se donne pas comme cela [b](EDIT à 17h33: la confiance bien sûr pas la fille :lol: ), crois-en mon expérience[/b], je fuis quand j'ai peur (pis tu a rien faire si elle veu être tranquille) puis peux revenir quand je donne cette confiance et la confiance, je la donne alors pratiquement pour de bon) ... tu es un ami pour elle... c'est qu'elle a déjà besoin de toi.. et n'attend guère plus à ce niveau là de toi...
Si elle ne veut pas t'embêter "avec" (un de ces pretextes que j'ai connu par deux fois avec deux personnes différentes, vois-tu...) ses problèmes, tu la laisse tranquille... et pis c'est tout...

Désolé d'être franc.

Et ma questionn est "et toi? qu'attend-tu réellement d'elle?"
Dernière édition par florent155 le Mar Oct 28, 2008 18:34, édité 1 fois.
florent155
 

Message par florent155 » Mar Oct 28, 2008 16:17

blueangel a écrit :Bonjour,

je suis nouveau ici. Voilà, ma meilleure amie est atteinte du syndrome d'asperger et j'aimerais en savoir davantage sur l'attitude que je dois avoir avec elle. Que dois-je éviter de dire ou de faire et de quoi a t-elle besoin ?

En vous remerciant,


heu.. bonne question.. pourrai-tu nous expliquer comment est ton amie vis-à-vis de toi?
Si tu te pose des question.. c'est qu'il y a doit y avoir un tit souci quelquepart...
Si tu ne te pose pas de questions, c'est qu'il n'y aucun souci quelquepart et donc que tout va bien
Si elle te considère comme un ami, et qu'il n'y pas de souci de compréhension ou je ne sais quoi... il n'y a aucune question à se poser.

A t'elle un souci, une attitude montrant quelquechose de différent, une certaine distance? (par rapport à mon post différent, je pose les bases même du "comment se comporter avec un aspi").
Les aspie.. c'est comme les chat.. c'est indépendant et dépendant des NT... (enfin presque lol).

Si elle a besoin de quelquechose.. bah l'amie a qui elle se confie le sait..
Pourquoi te pose tu la question de "de quoi a t'elle besoin?", a t'elle des difficultéss au niveau des codes sociaux... des relations sociales?Si tout se passe bien en apparence.. c'est que tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes...


(ps : pour ma part il est bizarre qu'un NT se préoccupe d'un SA à mon sens, car selon ma propre expérience et les expériences de plusieurs autres personnes... très très peu de NT se préoccupe des SA. mais cela n'engage que moi.. je suis soupçonneux... parce qu'ai donné.. sans recevoir et qu'à la fin.. voilà)


Véronique a écrit:
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Comme il n'est, bien sûr, pas possible de répondre à cette question, en un seul post...au hasard...la prevenir le plus possible de ce qu'il va arriver, (eviter les surprises)...quand vous souhaitez quelque chose, ne pas demander au dernier moment, quelques jours à l'avance, qu'elle ait le temps de s'habituer à l'idée, et qu'elle s'approprie le désir... Amicalement


Véronique a raison... (lol).. crois en mon expérience... :lol: (mais cela n'est peut-être pas significatif chez tous les aspi)
Pour ma part, j'ai besoin d'être rassuré.. de poser des questions sur ce qu'il va se passer... quand un personne part, revient etc... ou comment un test médical va se passer (exemple de la prise de sang que je devais prendre lors des test de diagnostique, on me disait être calme... en fait j'avais la trouille bleu de la prise sang... c'était l'un des truc qui m'inquiétait le plus.. ), quand j'ai entendu "prise de sang à faire..lors des test".. j'ai eu la crainte d'aller au CRA... juste pour faire cette prise..)
A savoir aussi, un SA est insensible.. et sensible.
Ce que ressentent les gens.. ne me fait guère rien.. je n'ai pas le moindre sentiment (peut-être est-ce mon vécu qui a fait cela) à part pour une seule personne qui compte le plus au monde à mes yeux et cela me suffit amplement... (d'où le fait qu'il ne vaut mieux pas trop rêver d'être le confident et de prendre directement la place de la confidente pour avoir ses secret.. ou bien même se servir de ces secret à son propre compte si c'est cela et même si ce n'est pas cela).
Une seule personne de confiance pour un aspi suffit à une vie. Celà suffit amplement à garder la tête hors de l'eau afin de ne pas plonger dans un abîme sans fin.... à se désociabiliser comme je peux le faire...
Aussi, un SA développe aussi une hypersensibilité émotive...
Personnellement (le moindre reproche suffit à faire écrouler une certaine confiance en soi.. une certaine serénité) ou même devant un film.. ou même pour un rien. A pleurer pour un rien, à se mettre en colère très rapidement.. voilà ce que je suis en train de devenir en ce moment.


Au fait astu lors d'une disccusion "banalisé" (c'est à dire que tu te servira à ton compte de ce qu'elle dira pour la comprendre), la définition même de l'amitié.. pour elle, ce qu'est un ami... ce qu'elle attend de "ses amis" etc...? Cela serait intéressant de le savoir.

Sinon, a t'elle beaucoup d'amis? peu d'amis? Est-elle considéré comme différente par la société? Le Sa se voit-il de manière nette dans la société? (le fait de voir certaines bizarerrie par exemple..)

A t'elle aussi quelqu'un? etc... pleins de questions éventuellement qui pourrait nous apporter des réponses..
Vis t'elle facilement sa vie avec "ce quelqu'un"?...

Rêveur a écrit :
Steph a écrit:
et ne pas oublier qu'on a la facheuse manie de prendre les choses que les gens disent au pied de la lettre.......


une lettre n'a pas de pied, elle n'a même pas de volume, ce n'est qu'une surface

si on parle des "en tête" des lettres ou des pages, on va tourner en rond. :lol:
ps : une letttre a une surface.
Tu met plusieurs lettre les une sur les autres et tu a un volume.

10000 lettres * 0 = = unité de volume = 0 volume (faux)
10000 letttes * 0.01 (par exemple) = 1000 unité de volume = 1 volume en lui même. (ce qui le cas... et tu a aussi un poids par la même occasion)

TU a pris au pied de la lettre que la lettre (ou feuille de papier pour être simple) n'est autre qu'une surface. :lol: C qui est faux. Physiquement, cela a un volume, certes très faible. :lol:



Dark a écrit :
Veronique1 a écrit:
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Comme il n'est, bien sûr, pas possible de répondre à cette question, en un seul post...au hasard...la prevenir le plus possible de ce qu'il va arriver, (eviter les surprises)...quand vous souhaitez quelque chose, ne pas demander au dernier moment, quelques jours à l'avance, qu'elle ait le temps de s'habituer à l'idée, et qu'elle s'approprie le désir... Amicalement

Eviter les surprises? Pourquoi?
Avoir le temps de s'approprier le désir? Je ne comprend pas ce que vous voulez dire.


Un aspi a besoin d'être rasssuré.. de ne pas être perdu face aux changement continuelles et perpétuelles de ce monde. Un aspi n'aime pas le changements.
Sinon, un aspi peut devenir stressé en certains cas ou même être en colère en d'autres cas... mais là c'est une autre histoire.
Le temps de s'approprier le désir.. comment dire.. ce serait le fait même que l'aspi en question se dise en lui-même... que tel changement pourrait être bien... ou bien qu'il se mette dans la tête ce changement là petit petit (voir un RDV)... qu'il se prépare à un rendez-vous, à une situation, qu'il commence à l'apprécier de lui-même en quelquesorte.


Blueangel a écrit :
dark, il faut savoir qu'un asperger ne doit pas être brusqué.
Ils n'aiment pas aussi ce qu'ils ne peuvent comprendre (idées implicites, expressions...). Ils doivent donc avoir le plus d'informations claires possibles sur "ce qui va arriver".

Tout à fait!! Cela résume très bien mon idée précédente.. (mal exprimé à mon sens mais que blueangel reprend très bien).


Blueangel a écrit :
Autres interrogations : j'aimerais savoir comment est-ce que je peux rassurer une amie asperger de ma présence et si tout contact physique est à proscrire. Y -a- t-il des signes particuliers à observer

Rassurer une amie asperer de ta présence? Comment ca?

Le contact physique n'est pas à proscire (lol, je pense à moi-même là)

Des signes particulier de? (désolé d'être un peu concon ma foi.. lol mais je n'arrive pas à voir ou tu veux en venir...)..
Tu laisse l'aspi décider de lui/elle même de savoir ce qu'il/elle veut. voilà tout. Tu l'obligera pas à vouloir faire ce qu'elle ne veut pas.
Je dois noter un paradoxe pour ma part et qui doit l'être pour une très très grande majorité d'aspi : les aspi attendent aussi des autres personnes qu'il fassent le premier pas dans une relation social afin de ne pas produire une erreur... l'imitation même.. j'attend toujours q'une personne fasse un truc pour que je le fasse.. (à part si j'ai vraiment envie d'un truc)

Et puis à quoi sert le contact physique avec "une meilleure amie"? Dans quel sens parle-tu?


Comment puis-je mettre en confiance une amie asperger quand je suis près d'elle ?

Nous nous connaissons depuis 1 an. Bien qu'elle tienne beaucoup à moi, elle se confie pour ce qui est de l'ordre du privé (problèmes...) à une de ses amies. Elle n'arrive pas à m'accorder autant de confiance que moi, qui suis un garçon, à son égard. Cela m'aiderait pour l'assister au quotidien.


Je refais une citation car "Cela m'aiderai pour l'assister au quotidien" sous entend qu'elle a quelques difficultés.. ou problème mais de quels genres alors?



Florent, essayant de t'aider...
florent155
 

Message par florent155 » Mar Oct 28, 2008 16:21

Steph a écrit :et ne pas oublier qu'on a la facheuse manie de prendre les choses que les gens disent au pied de la lettre.......


Dans la grande majorité des cas en effet... et même concernant des expressions (étant plus petit) comme le fameux "tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler"(souvenir personnelles que certaines personnes connaissent sur ce forum), quelquechose que j'ai fait .. devant ma classe en Cm2... alors qu'on était en voyage au futursocope en septembre 96 si je me souviens bien de l'année.
Un truc qui a provoqué des rires sans que je puisse comprendre le pourquoi du comment il riait... évidemment, je n'avais jamais connu cette expression par le passé.
florent155
 

Message par Veronique1 » Mar Oct 28, 2008 17:55

mon fils, c'est casse bonbon, qu'il ne comprenait pas aujourd'hui
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Veronique1 » Mar Oct 28, 2008 18:04

Nous sommes très loin du sujet lol...
Concernant les questions de Blueangel, elles conçernent une fille aspi,..mème si je n'ai pas vu d'erreur de comprehension de l'autre sexe de ta part Florent, pour l'instant, je pense que cela a son importance.
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par florent155 » Mar Oct 28, 2008 18:37

Veronique1 a écrit :mon fils, c'est casse bonbon, qu'il ne comprenait pas aujourd'hui


ET casse noisettes? ou casse pattes? (à comprendre bien sûr... lol)
Faut bien sûr que la sorte celle ci.. (le mot (casse-bonbon ).. enfin bref je me comprends !!! :lol:


Veronique1 a écrit :
Nous sommes très loin du sujet lol...
Concernant les questions de Blueangel, elles conçernent une fille aspi,..mème si je n'ai pas vu d'erreur de comprehension de l'autre sexe de ta part Florent, pour l'instant, je pense que cela a son importance.


Bah, le sujet.. c'est la fille.. normal qu'elle soit loin !!! :lol:


Concernant les questions de Blueangel, elles conçernent une fille aspi,..mème si je n'ai pas vu d'erreur de comprehension de l'autre sexe de ta part Florent, pour l'instant, je pense que cela a son importance.


TU peux me la reformuler autrement ta phrase s'il te plait? Merci ^^
Je n'arrive pas à décrypter le fin fond de ta pensée par là... ;)

Amcialement florent155
florent155
 

Message par dark » Mar Oct 28, 2008 19:07

Merci de m'avoir expliquer Florent.
Je sais pas si je devrais dire ça ici mais j'ai envie de le dire.
Un soir, des copains m'ont emmené voir une prostituée.
Elle ne m'a rien expliqué et a commencé par me faire une fellation.
J'avais très peur donc pas d'érection...
Puis elle s'est couchée sur le dos. Je ne savais pas quoi faire.
J'étais sur elle. Elle me disait: "c'est plus haut, non plus bas"...
Je ne suis pas arrivé à avoir une érection tellement j'étais stressé.
dark
Regulier
 
Message(s) : 110
Inscription : Sam Oct 18, 2008 9:50
Localisation : loire

Comment se comporter avec un asperger ?

Message par blueangel » Mar Oct 28, 2008 19:10

Merci pour vos posts, même si j'avoue m'y être noyé.
Si je ne suis pas atteint, je suis un NT ?

A propos de mon amie, d'une part elle est malentendante, d'autre part elle est asperger. Elle est plutôt timide et ne parle pas beaucoup.
Je suis le seul ami qui passe chez elle régulièrement.
Son problème est qu'elle peut avoir une grosse colère de temps à autre.
A part moi, elle a quelques bonnes copines et une à qui elle se confie.
A mon sens, si elle parle de sa vie privée à une fille, c'est parce que c'est plus facile pour elle. Au lycée, je suis le seul qui la traite avec attention.
Ce qui me dérange, c'est que moi je lui confie mes problèmes graves et qu'elle ne me dit pas les siens. Mais je peux comprendre que la vie d'un aperger soit difficile et qu'elle implique que la notion de confiance soit différente. J'aimerais la comprendre car j'ai beaucoup d'affection pour elle. Y a -t-il un asperger pour me parler ? Que faire pour qu'elle comprenne ma position ?

Merci.
BlueAngel
blueangel
 
Message(s) : 6
Inscription : Lun Oct 27, 2008 18:15
Localisation : Sud de la France

Message par florent155 » Mar Oct 28, 2008 19:34

dark a écrit :Merci de m'avoir expliquer Florent.
Je sais pas si je devrais dire ça ici mais j'ai envie de le dire.
Un soir, des copains m'ont emmené voir une prostituée.
Elle ne m'a rien expliqué et a commencé par me faire une fellation.
J'avais très peur donc pas d'érection...
Puis elle s'est couchée sur le dos. Je ne savais pas quoi faire.
J'étais sur elle. Elle me disait: "c'est plus haut, non plus bas"...
Je ne suis pas arrivé à avoir une érection tellement j'étais stressé.


Heu...bah ... :oops: ... heu.... heu heu ...
ah... zut.. jsais pas quoi dire lol.. je suis assez .. vieux jeux enfin si je puis dire... ca peut dépendre sur quoi)
Tu pouvais créer un post à partir de ta question, de ma réponse.. afin que cela aille dans Asperger et s... gnia nia-nia... pour que tu puisse rendre u peu plus "confidentiel" ce sujet là.. intime à ton propos. ;)
Mais, tu peux le dire.. mais si tu veux le rendre plus "confidentiel", en effet l'idéal aurait été créer un aute post.. ;)
Tu sais... le fait de s'approprier un désir.. ou l'envie d'une soirée camping (par exemple).. ou du déplacement d'un objet sur lequel je me suis habitué à ce qu'il reste là.. (exemple: un congélateur dans mon ancienne chambre.. quand mes parents ont voulu le déplacer sachant que je voulais qu'il soit déplacé quelques années plus tôt car il me dérangeait et qu'au moment ou les parents l'on déplacé, cela a fait un scandale car je me suis habitué à ce que l'objet en question reste à sa place.. j'y avais pris mes habitudes), je parlais plutôt de cela.
Mais mon cher Dark, en effet, ce que tu a vécu par là résume bien ce que je disais... pour que tout puisse marcher de manière convenable, il aurait fallu passer par une phase de jeu... ou tu cotoie .. tu frôle.. tu... puisse parler.. discuter.. jouer..

Là, bien entendu.. tu a du faire quelquechose "à la lettre" ou tout était programmé sans être programmé...
Je veux dire par là.. que quand tu va voir la maison rouge (jamais allé là bas pour ma part, pis voilà.. ca m'intéresse pas), sans que l'on te prévienne (le truc qui n'est pas programmé pour toi ).. tu commence à stresser.. à ne pas savoir comment cela se passe.. puisqo'on ne t'explique pas, tu "perd" tes moyens... alors quand tu va dans une maison rouge.. ca m'a l'air de commencé par ce que tu a dis (la f... ) puis par l'autre position..(elle sur le dos, donc le m.... ) (désolé de ne pas écrire les mots de manière explicite étant donné.. le fait que j'aime pas trop parler de cela.. de manière... si explicite en public lol), c'est une facon industrieuse qui fait que tout est déjà programmé dans une maison rouge. (maison rouge se réfère à la chanson "red house" de J.Hendrix, lieu ou l'on y rencontre(ait?) ce genre de personnes gagnant de l'argent par ce moyen là.

Evidemment... une phase de jeu.. d'approche.. de "séduction" (et non de truc préprogrammé de façon industrieuse, sans vie... sans âme) aurait dû se faire pour que tu ne puisse pas perdre tes moyens... jouer avec les mots... afin d'éviter les maux... enfin bref...

J'espère avoir éclaircu ton questionnement avec mes propres termes, certes pudiques.

Florent
florent155
 

Comment se comporter avec un asperger ?

Message par blueangel » Mar Oct 28, 2008 21:43

Euh ? Quelqu'un me comprend ???
BlueAngel
blueangel
 
Message(s) : 6
Inscription : Lun Oct 27, 2008 18:15
Localisation : Sud de la France

Message par dark » Mar Oct 28, 2008 21:47

Oui oui je parle français!
dark
Regulier
 
Message(s) : 110
Inscription : Sam Oct 18, 2008 9:50
Localisation : loire

Re: Comment se comporter avec un asperger ?

Message par florent155 » Mar Oct 28, 2008 21:57

blueangel a écrit :Euh ? Quelqu'un me comprend ???


Oui, j'ai commencé à te répondre.. attend un peu avant que je te réponde lol....
J'ai le texte sur word mais je suis en train de manger...

Cordialement florent.
(je répond à tout ce que tu a pu dire... ), je finirai et j' enverrai le texte quand j'aurai fini.
Amicalement.


(entre temps j'ai pris un bain. :D )
florent155
 

Suivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron